Arts-Scène Diffusion

Alain Cochard, Concertclassic.com, octobre 2015

[…] la richesse de la voix de Dagmar Saskova séduit l’oreille […] Au côté de la soprano, Francisco Manalich donne la mesure de son talent puisqu’il est, en alternance, gambiste et ténor : sa voix souple et son timbre ensoleillé conviennent parfaitement au genre de l’air de cour et s’apparient on ne peut mieux avec la couleur vocale de D. Saskova […] Dans « Laissez la durer la nuit » de Le Camus, Manalich donne la mesure de son sens poétique, soutenu par l’expressif théorbe de Manuel de Grange. Read full article