Arts-Scène Diffusion

Serge Martin, Le Soir, 25 mai 2016

Et voici qu’Exilio mêle musiques traditionnelles, arrangements avec le soutien du quatuor Alfama et compositions nouvelles de Philippe Malfeyt sur des poèmes de Neruda. Le tout distille cette même mélancolie venue de la nuit des temps et cette même sensualité diffuse. Sublime ! Read full article