RosaSolis

En tournée d'été avec le trompettiste Guy Touvron

Au gré d’une rencontre entre Guy Touvron et Magali Léger, est née l’idée d’un programme associant le timbre éthéré d’une soprano aux sonorités éclatantes de la trompette piccolo, instrument baroque par excellence. Le concert s’ouvre avec Vivaldi, par l’un de ses vifs concertos parisiens, suivi de l’aria Sposa con disprezzata, écrite à l’origine pour le célèbre Farinelli et reprise dans son opéra pasticcio Bajazet.
Il se poursuit avec le concerto de Marcello, dont le deuxième mouvement atteint de tels sommets de beauté que Bach en fit une transcription pour clavecin, assurant à son auteur, Alessandro Marcello, une gloire éternelle… Les deux solistes se retrouvent pour conclure cette première partie, dans quatre airs de Scarlatti extraits des Arie con tromba sola, un classique des duos soprano et trompette.

À la reprise, la sonate pour cordes de Haendel opus 5 n°4 fait écho au concerto d’ouverture RV114 de Vivaldi, par son équilibre entre les styles italien et français, pour annoncer le sommet du programme, la cantate BWV 51, Jauchzet Gott in allen Landen!, un choix dont l’évidence s’impose : une des rares cantates de Bach pour soprano seule, accompagnée dès l’origine par une trompette, une œuvre réunissant une sicilienne méditative, un Alleluia final exultant, et un choral qui sonne comme un concerto pour deux violons et soprano…4 escales sur la route des festivals de l'été pour Magali Léger, Guy Touvron & L'ensemble Rosasolis en aout: aux Grandes Heures de Cluny,  au Festival musical de Saint-Yrieix, à Meymac puis au Festival Musiques en Vivarais Lignon!