Trio Talweg

4 Diapasons!!!

Belle nouvelle pour commencer la semaine que celle des 4 diapasons accordés au dernier projet discographique du Trio Talweg, assortis d'une belle critique dont voici quelques extraits:
Au centre, le célèbre Trio (1915) de Ravel, dans une version ardente et légère. Le violon de Sébastien Surel est acéré sans être piquant ; à ses traits, rappelant la pointe sèche, répondent un violoncelle d'une tendre sobriété et un piano bondissant. De ce mélange naissent des couleurs brillantes, qui font étinceller le couple danse-berceuse du premier mouvement ou l'intrépide Pantoum. Dans le finale, le travail sur les jeux de timbres donne l'impression de pénétrer au sein d'une luxuriante forêt équatoriale, tandis que la Passacaille, a contrario, demeure d'une solennelle retenue. (...)
Les Talweg en livrent une version légèrement acidulée, parfois éblouissante comme un regard lancé vers le soleil. En conclusion, ils proposent une oeuvre que le compositeur argentin Tomas Bubitsch (né en 1957) a composée à leur intention, et qui se base sur trois danses imaginaires inspirées par le Tango et le folklore sud-américain. Le dynamisme des interprètes s'y conjugue à un travail raffiné sur les timbres, qui ajoute une touche de mystère.

Jérôme Bastianelli, Diapason, Mars 2019