Arts-Scène Diffusion

photo Il Festino
photo Arnaud Roberti
photo Arnaud Roberti

Francisco Javier Manalich ténor, viole de gambe

 

Né en 1984 à Santiago du Chili, le ténor Francisco Mañalich a suivi des études de musicologie à l’Université Catholique du Chili. Il a étudié le chant avec le ténor Rodrigo del Pozo et a obtenu en 2009 le Prix d’interprétation en chant lyrique avec distinction. Il a étudié la viole de gambe avec Juan Manuel Quintana et a participé aux masterclass imparties par de Manfred Kraemer, Béatrice Mayo, Dominique Daigremont, Philippe Pierlot, et de l'ensemble The Witches. Depuis 2009, il poursuit ses études auprès de Nima Ben David et en 2012, il intègre le Pôle Supérieur (CRR de Paris et CRR de Boulogne Billancourt).

En tant que chanteur, il s’est spécialisé dans le répertoire de la Renaissance et de l’époque baroque ainsi que dans les rôles mozartiens, dans la mélodie française et le lied allemand. Il s’est formé également à la pratique de la musique médiévale avec le master professionnel de la Sorbonne en partenariat avec le CNSMDP, où il a été formé aux improvisations polyphoniques (XIe-XVIe siècles), à la lecture sur les manuscrits et au contrepoint médiéval avec Raphaël Picazos.

Il chante et joue régulièrement avec la violoniste Hélène Schmitt, le claveciniste Frédéric Michel, le ténor Rodrigo del Pozo et avec les ensembles Le Sans-Pareil (Bruno Procopio), La Fabrique à Théâtre (Jean-Denis Monory), Séquentia (Benjamin Bagby) et Dialogos (Katarina Livljanic). En 2011, il a enregistré en tant que chanteur et gambiste le CD « l’air en italien sous Louis XII » avec l’ensemble Il Festino (Manuel de Grange) pour le label Musica Ficta. Il prépare en 2012 la production du Bourgeois Gentilhomme (Molière, musique de Lully), mise en scène par Denis Podalydès, sous la direction musicale de Christophe Coin (Ensemble Baroque de Limoges).

Mis à jour 13/07/18