Arts-Scène Diffusion

Valses nobles et sentimentales

Franz Schubert

Valses nobles et sentimentales

Eloquentia, 2014



Valses nobles D.969
Sonate en la mineur D.537
Valses sentimentales D.779
Mélodie hongroise D.817


Presse

Jérôme Bastianelli, Diapason, novembre 2014

Son jeu est suffisamment coloré et vivant pour que l’on ne s’ennuie jamais au fil de ces quarante-six valses [...] D’autant qu’il y insère un épisode lyrique du plus grand intérêt : la Sonate D 537 [...] Le jeune pianiste interprète cette sonate avec autant de sensibilité dans les phrasés que de relief dans la texture sonore; il y a comme une évidence naturelle dans son jeu franc et chantant [...] La célèbre Mélodie hongroise D.817 clôt dans un geste volontaire et entraînant ce parcours schubertien qui permet à Guillaume Coppola, après ses succès dans Liszt et Granados, de confirmer la belle place qu'il occupe au sein de la jeune génération.

Agnès Jourdain, Pianobleu, "Disque du moment", 23 septembre 2014

Le pianiste Guilaume Coppola nous permet de passer un excellent moment avec ce programme bien équilibré qu'il mène d'un bout à l'autre sans nous porter à lassitude mais au contraire en ravivant notre curiosité par un rythme toujours bien soutenu [...] et allant toujours de l'avant, dans son plaisir du partage! Lire l'article complet

Ernst Van Bek, Classiquenews.com, 22 septembre 2014

Récital d’un immense Schubertien, poète arpenteur et conteur habité. Lire l'article complet

JH, BBC Music Magazine, December 2014

Coppola reveals the limpid simplicity that lies at the heart of Schubert's dance music with a magical touch, bringing enchantment to every page *****

Philippe Venturini, Les Echos, 4 décembre 2014

 Avec un toucher d’une grâce infinie qui ne confine cependant jamais à l’affectation, Guillaume Coppola interprète ces miniatures avec la générosité et la spontanéité indispensables. L’invention mélodique du compositeur et l’enthousiasme du pianiste écartent tout risque de monotonie et entraînent l’auditeur dans un univers moins superficiel qu’il n’y paraît [...] La sonate bénéficie d’une interprétation tout aussi naturelle et immédiatement éloquente.

Emile Stoffels, Pianist, 28/2/15

Uitvoering **** / Registratie ****

Guillaume Coppola is een enorm talent met beheerste dymnamiek, heldere fraseringen en een goed oor voor Schuberts gerafineerde wijze van moduleren. De opname is uitstekend.

Elger Niels, Pianowereld no. 2, April 2015

Coppola bespeelt op dit album een Steingraeber en alleen al die keuze zorgt voor een persoonlijk accent. De klank van dit instrument heeft, zelfs in de bas, iets zilverachtigs. Doordat het instrument van minder nabij dan gebruikelijk is opgenomen, valt die kwaliteit nog iets steker op [...] Coppola belicht zijn Schubert van de zonnige kant. 

Bertrand Bolognesi, Anaclase, octobre 2015

Un ravissement qui toujours se renouvelle ! Ainsi pourra-t-on parler du jeu de Guillaume Coppola […] Ainsi livre-t-il une interprétation prodigieusement savoureuse des trente-quatre Valses sentimentales D779, dans une inflexion heureuse qui invite à trouver là quelque havre de paix dans la tourmente schubertienne. Il y soigne une sorte de fierté du pas, mâtinée de cette souplesse toute viennoise dont avec évidence il transmet le charme. Lire l'article complet

Audio

Franz Schubert, Mélodie hongroise D.817

Extrait du CD Eloquentia sorti en Septembre 2014


Franz Schubert, Sonate en la mineur D.537 (Allegro ma non troppo)

Extrait du CD Eloquentia Valses Nobles et sentimentales, consacré à Schubert (2014)


Franz Schubert, Valse n°10 en fa majeur

Extrait du CD Eloquentia (2014)


Franz Schubert, Valse sentimentale n°13 en la majeur

Extrait du CD Eloquentia (2014)