Arts-Scène Diffusion

Wiener Rhapsodie

Brahms - Schubert

Wiener Rhapsodie

Eloquentia, 2016

Guillaume Coppola, piano
Hervé Billaut, piano



Un voyage musical à quatre mains dans la Vienne impériale du XIXème siècle, lieu de rencontre entre les cultures d’Europe de l’Ouest et de l’Est.
La Valse, symbole du rayonnement de l’Autriche des Habsbourg, atteint une nouvelle dimension artistique grâce au génie de Johannes Brahms, viennois d’adoption. Venue de l’autre rive du Danube, la musique tzigane sera à l’honneur dans les Danses Hongroises du musicien allemand et aura influencé les traditions occidentales bien des années auparavant comme en témoigne le Divertissement à la Hongroise d’un autre viennois célèbre, Franz Schubert. 
Ce projet rassemble plusieurs chefs-d’oeuvres de la musique pour piano à quatre mains, répertoire méconnu d’une richesse inestimable, avec un programme dans lequel s’estompent les frontières entre musique dite savante et musique populaire.

 

Johannes Brahms, Danses Hongroises
N°2 en ré mineur Allegro non assai
N°4 en fa mineur Poco sostenuto
N°8 en la mineur Presto
N°11 en ré mineur Poco andante

Franz Schubert, Divertissement à la hongroise en sol mineur D.818
Andante
Marche Andante con moto
Allegretto

Johannes Brahms, Valses op.39
N°1 en si majeur Tempo giusto
N°2 en mi majeur
N°3 en sol dièse mineur
N°4 en mi mineur Poco sostenuto
N°5 en mi majeur
N°6 en do dièse majeur Vivace
N°7 en do dièse mineur Poco piu Andante
N°8 en si bémol majeur
N°9 en ré mineur
N°10 en sol majeur
N°11 en si mineur
N°12 en mi majeur
N°13 en do majeur
N°14 en la mineur
N°15 en la majeur
N°16 en ré mineur 


Presse

Jérôme Bastianelli, Diapason, décembre 2016 - janvier 2017

Leur complicité se ressent dès les premières notes des Danses hongroises, dans la souplesse des phrasés, les respirations du tempo, l'impeccable précision de la mise en place. Elle est également la clef d'une interprétation du long Divertissement D818 parmi les plus vivantes que l'on connaisse, enjouée, pétillante et délicatement lyrique.

Louis le Classique, 11 octobre 2016

Guillaume Coppola et Hervé Billaut ont dégagé tout au long du concert une belle assurance qui a trouvé son point d’orgue avec la pièce de Schubert. Lire l'article complet

Christian Lorandin, La lettre du musicien, 11 octobre 2016

Légères, rêveuses ou mélancoliques, les Valses op. 39 de Brahms déploient leur charme dans un jeu clair et décoratif [...] Avec brio mais sans excès, dans un parfait maintien pour tout dire très français, quelques Danses hongroises de Brahms illuminaient la fin du programme de ce concert dont le moindre des mérites n’est pas de promouvoir la musique de piano à quatre mains par deux excellents pianistes sur une belle scène parisienne. Lire l'article complet

François Lafon, Musikzen, 11 octobre 2016

Deux natures complémentaire surtout, sorte de duo schumanien s’échangeant les rôles d’Eusebius le rêveur et de Florestan le fougueux [...] Divertissement à la hongroise à la fois sur ressorts et sur un nuage, noyau dur d’un programme bien plus que seulement ludique. Lire l'article complet

Le Mag l'est républicain

Une fois ce CD placé sur une platine, on risque bien de ne plus pouvoir se passer de cette "Wiener Rhapsodie". Le disque de piano à quatre main d'Hervé Billaut et du Bisontin Guillaume Coppola fait valser le quotidien par-dessus les moulins de l'ennui. Les deux pianistes ont convoqué avec bonheur Brahms et Schubert: la fête bat son plein. Alors, à Vienne qui pourra!

Sophie Bourdais, Télérama, novembre 2016

Cet exercice équilibriste du piano à quatre mains, ils le pratiquent depuis des années avec un plaisir évident, qui trouve une traduction immédiate dans la séduction et l'homogénéité des sonorités produites [...] Quatre Danses hongroises composées par Johannes Brahms, dans leur version originale pour piano à quatre mains, chatoyante et si richement timbrée qu'on en oublie la version orchestrée.

L'ena hors les murs, novembre

Guillaume Coppola et Hervé Billaut réussissent le tour de force d'être intouchable dans leur jeu et extrêmement abordable dans leur interprétation [...] Quant à notre duo de pianistes, tel un couple de danseurs, il évolue avec allant, assurance et majesté pour ne faire qu'un dans sa pluralité. Brillant!

Thierry Vagne, Musique Classique & co, 2 janvier 2017

homogénéité, qualité des timbres, sans dramatisme surajouté ou accentuations intempestives, mais avec élégance et musicalité.  Lire l'article complet

Martine Dumont-Mergeay, La Libre Belgique, 25 octobre 2016

Ces pièces de charmes sont donc menées avec un allant, une énergie et une objectivité imparables et proprement français. La danse est bien là [...]

Audio

Johannes Brahms, Danse Hongroise n°4 en fa mineur (Poco sostenuto)

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Johannes Brahms, Danse Hongroise n°8 en la mineur (Presto)

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Franz Schubert, Divertissement à la hongroise en sol majeur D.818 (Andante)

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Johannes Brahms, Valse op.39 n°1 en si majeur (Tempo giusto)

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Johannes Brahms, Valse op.39 n°2 en mi majeur

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Johannes Brahms, Valse op.39 n°14 en la mineur

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut


Johannes Brahms, Valse op.39 n°15 en la majeur

Extrait du CD Wiener Rhapsodie sorti en 2016 sous le label Eloquentia avec le pianiste Hervé Billaut