Arts-Scène Diffusion

Stabat Mater

Luigi Boccherini

Stabat Mater

Musica Ficta, 2017

Magali Léger soprano
ENSEMBLE ROSASOLIS

Guillaume Humbrecht violon
Marieke Bouche violon
Géraldine Roux alto
Nicolas Crnjanski violoncelle
Jean-Christophe Marq violoncelle
Julie Blais orgue



 

Stabat Mater G. 532 (première version, 1781)

Quintette à cordes en ut mineur, op. 45 n°1 "Opera Grande", G. 355 (1792)

 

La musique sacrée de Luigi Boccherini n’occupe qu’une part très restreinte de son œuvre. L’on sait cependant qu’il écrivit des pièces à caractère sacré tout au long de sa vie. L’œuvre qui, plus que toute autre, représente la production vocale de Boccherini auprès d’un large public, est le Stabat Mater G. 532. C’est la version originale de ce Stabat Mater, pour une voix soliste et ensemble de chamber qui fut composée en 1781 à l’intention de Don Luis de Bourbon qui est enregistrée ici.

Le Quintette op. 45 n°1 est une œuvre peu connue. Il fut écrit par Boccherini durant le mois de mars 1792, à l’époque où il était employé à la cour de Frédéric Guillaume II, roi de Prusse. Définie comme “Opera Grande” par la classification boccherinienne, ce quintette est considéré comme une des œuvres les plus mûres de la période allemande de Boccherini: à une époque de développement majeur du quintette à cordes, le compositeur atteint ici un équilibre harmonique et mélodique rare, où les deux violoncelles, sans jamais se redoubler, conquièrent une autonomie d’ampleur Presque symphonique, et effacent de fait toute trace de basse continue.


Audio

Boccherini, Stabat Mater (extrait)

 


Boccherini, Quintette à cordes en ut mineur, op. 45 n°1 "Opera Grande", G. 335 (1792)

extrait


Boccherini, Quintette à cordes en ut mineur, op. 45 n°1 "Opera Grande", G. 335 (1792)

extrait