Arts-Scène Diffusion

Eontos, octobre 2010

Impressionnant ! Une présence, une virtuosité à couper le souffle alliée à un sens musical hors pair ! Que ce soit l’interrogation intimiste, ponctuée par un hallucinant contretemps, de Lekeu, ou que ce soit l’insouciance dramatique soulignée par un passage en forme de fugue, de Mendelssohn, les deux personnalités de ces deux compositeurs sont devenues tout à coup d’une telle évidence qu’il nous a été impossible d’échapper à leur fascination [...] Nous avons pu alors nous laisser emporter par l’immensité de cette partition que déroulaient pour nous avec une maîtrise époustouflante ces interprètes de très grand talent.  Lire l'article complet