Arts-Scène Diffusion

Telemann: L' Harmonischer Gottes-Dienst

Telemann: L' Harmonischer Gottes-Dienst

version soprano, violon, clavecin ou orgue

 

Infatigable compositeur de génie, Telemann, en bon luthérien, publie à Leipzig en 1725-26 un cycle de 72 cantates sacrées. Publiées en trois volumes, elles couvrent une année liturgique complète et sont destinées à une voix soliste, la basse continue et un instrument soliste (flûte traversière, flûte douce, hautbois ou violon). L’unicité des formes ajoute encore à la cohérence de ce cycle: chacune de ces cantates est composée de deux aria da capo entourant un récitatif central. Parmi les six cantates pour soprano, violon et basse continue, Rosasolis en a regroupé quatre, auxquelles font écho les très profanes Sonates Méthodiques, véritable joyaux de l’art de l’ornementation instrumentale.

 

Cantate pour la Pentecôte, Schmückt das frohe Fest mit Maien (TVWV 1-1256)

Sonate Méthodique n°7, pour violon et basse continue

Cantate pour la Fête de Jean le Baptiste, Die Kinder des Höchsten sind rufende Stimmen (TVWV 1:349)

Cantate pour L’Exaudi (dimanche entre L’Ascension et Pentecôte), Erwachet, entreisst euch den sündlichen Träumen (TVWV 1-480)

Sonate Méthodique n°12, pour violon et basse continue

Cantate pour le jour de l’Annonciation: Gott will Mensch und sterblich werden (TVWV 1:694)