Arts-Scène Diffusion

Vincent Guillemin, ResMusica, Février 2019

Un son superbement concentré de la part des Danel dans le Quatuor n° 4 en mi bémol op. 20 » (…)
Le style motorique à l’image de Prokofiev passionne également ici dans les pièces de Weinberg, tout particulièrement sous cette dure netteté des archets du Quatuor Danel, avec à citer également pour sa prestation dans le Quatuor n° 5, l’altiste Vlad Bogdanas, quand Marc Danel se voit lui toujours bien épaulé par le geste plus en retrait mais toujours bien calibré du second violon Gilles Millet.
Lire l'article