Arts-Scène Diffusion

Olivier Rossignot, Culturopoing.com, 3 février 2016

Les Danel s’emparent de chaque opus avec une finesse étonnante, nous faisant imaginer les tiraillements intimes du compositeur, tentant de remonter à la surface, et aspiré régulièrement vers le bas [...] Les musiciens servent à merveille ce grand sens de la rupture, la douceur qui résiste et la violence, qui couve avant d’intervenir comme le choc d’une tempête. Lire l'article complet