Arts-Scène Diffusion

Benedict Hevry, Resmusica, Mars 2018

Le Quatuor Danel impose sa version fraîche et décapante du quatuor à cordes franckiste, loin de toute tradition déclamatoire ou appuyée, avec une grande fluidité des mouvements et une certaine célérité des tempi (…)
Par cette approche originale fruitée et très nuancée dans ses effets du Quintette, et par celle, très déliée et à peine moins réussie, du Quatuor à cordes, ce disque au couplage et au minutage très généreux est à marquer d’une pierre blanche pour tous les amoureux de la musique de chambre française de la fin du XIXe siècle, et pour tous les admirateurs de César Franck. Lire l'article complet