Arts-Scène Diffusion

L'Achéron

MUSIQUE ANCIENNE

Pièces favorites

Pièces favorites

Anthologie des Pièces de Viole de Marin Marais

Marin MARAIS est l'un des musiciens les plus emblématiques du Siècle d'Or. Il entre au service de Louis XIV à peine âgé de 23 ans, devenant son joueur de viole favori : progressivement, le jeune Marais va être convié à divertir le Roy jouant de la viole aussi bien à la Cour que dans la confidence de sa chambre à coucher. Pendant une quarantaine d'années, Marin Marais va ainsi servir et côtoyer de près le roi le plus puissant d'Europe, jouer devant les plus grands princes mais aussi assister aux moments les plus secrets du souverain.

Louis XIV aime danser depuis son plus jeune âge, mais également se mettre en scène dans des Ballets : les Pièces de Viole que Marin Marais compose pour le Roy Soleil sont des Suites de danses à la française (Allemande, Courante, Sarabande, Gigue, Menuet, Gavotte, etc) à l'intérieur desquelles il glisse parfois des Pièces de Caractères (portraits musicaux ou pièces descriptives dans le goût théâtral). La musique de Marin Marais est à la fois emprunte de la grandeur du Classicisme français, d'une élégance extrême et d'une puissance toute divine, mais aussi d'une intériorité et d'une profonde douceur. 

François Joubert-Caillet est en train d’enregistrer l'intégralité des Pièces de Viole de Marin Marais pour le label Ricercar/Outhere, soit cinq Livres, plus de 600 pièces, l'équivalent d'une vingtaine de CDs. Ce projet monumental a vu le jour en 2016 avec la parution d'un premier CD de Pièces Favorites, une anthologie des plus belles pièces du compositeur et le programme de ce concert ainsi que le 1er Livre en 2017 (Choc de Classica et Diapason d’Or). Le IIème Livre devrait paraître en 2019…

 

4 musiciens 2 basses de viole, théorbe & guitare, clavecin

Presse

Bruno Guermonprez, Le Figaro Magazine, Mars 2020

Corpus pivot s’il en est, puisque Marin Marais fait entrer l’héritage de Lully et celui de son autre maître, l’énigmatique Monsieur de Sainte-Colombe, phares du Grand Siècle, dans ce qui sera le siècle des Lumières avec ses pièces de caractère et l’utilisation savante de la basse continue – magnifiquement assurée ici par l’ensemble L’Achéron. François Joubert-Caillet fait régner partout finesse et refus de l’ostentation, variété des intentions et sensibilité, comme en témoignent de conclusives et majestueuses Folies d’Espagne.

Classica, Venturini, Avril 2019

 Il fallait bien un jour qu’un gambiste se lance dans l’intégrale des quelque 600 pièces pour viole de Marin Marais (…). Dès les premiers numéros, François Joubert-Caillet impressionne autant pas sa maîtrise instrumentale (justesse, gradation des nuances, finesse des agréments) que par la spontanéité d’un geste qui enjambe la barre de mesure et se déploie comme le phrasé d’un chanteur.  (…) François Joubert-Caillet et son équipe révèlent, derrière la pompe et la gravité, une mélancolie et une sensibilité frémissante à laquelle il est impossible de rester sourd.

Discographie

Deuxième livre de pièces de violes

Deuxième livre de pièces de violes


François Joubert-Caillet

Ricercar, 2019

Parution 11 octobre 2019


Vidéos

Marin Marais // Deuxième Livre de Pièces de Viole

Release date →October 2019 Stream//Download//Buy → https://lnk.to/Marais_2eLivreVioleID Constitué de pièces sans doute bien antérieures à leur date de publication et de compositions plus récentes, rendant hommage à ses deux maîtres, faisant appel à des tonalités qu’il n’a pas encore utilisées, évoquant également le passé avec la Pavane et les anciens maîtres du luth mais contenant les importantes nouveautés évoquées plus haut, ce Deuxième Livre fait bien office d’ouvrage de transition. Édité à l’aube même du siècle, il ouvre largement les portes vers les importants changements stylistiques que va connaître la musique française du début du Siècle des Lumières.


Marin Marais, Gigue à l'Angloise Recording of the 2nd Book

 


Marin Marais - Le Badinage 'Pièces Favorites', Official trailer

 


Marin Marais, Grand Ballet (3rd Book)

 


Marin Marais, Complete viol works' recording 1st day Sarabande for 2 viols in G Major (Ist Book)

 


Dossiers

Pièces favorites - Marin Marais
Pièces favorites - Marin Marais
Favorite Pieces, Marin Marais (en)
Favorite Pieces, Marin Marais (en)

ACTUALITÉ

The sound of silence, consort pop-songs

L'Acheron peaufine ses propositions pour la saison 21-22 et entreprend de monter, avec la complicité du ténor Samuel Boden un tout…

Lire la suite

L'Acheron peaufine ses propositions pour la saison 21-22 et entreprend de monter, avec la complicité du ténor Samuel Boden un tout nouveau programme intitulé The sound of silence, consort pop-songs: Ce projet se propose d’inviter la pop  dans ces lieux où le silence sublime la musique ; avec un consort de violes de gambe, l’instrument de l’âme, la formation dont le son imite le mieux la voûte céleste, une lecture étonnante de ces oeuvres et auteurs exceptionnels du XXème et du XXIème siècle est donnée. Outre la beauté de ses transcriptions, The Sound of Silence  questionne les usages et habitudes liés à l’écoute et au jeu de ces musiques : la musique ancienne est-elle véritablement plus « savante » que la musique pop ? les trois ou quatre siècles qui séparent ce consort de violes élisabéthain de cette musique anglo-saxonne sont-ils si conséquents ? les frontières entre ces musiques sont-elles réelles ? John Dowland et John Lennon sont-ils des musiciens aussi distincts qu’on l’imagine ?

A consort's monument: Presse!

Avec son dernier CD, L’Acheron intitulé A consort’s monument revient à la musique anglaise pour consort de violes, et s’adjoint le…

Lire la suite

Avec son dernier CD, L’Acheron intitulé A consort’s monument revient à la musique anglaise pour consort de violes, et s’adjoint le concours d’un orgue positif et d’un virginal.

Resmusica en fait l’éloge dans cet article du 10 mai:

Dans l’ensemble, les instruments à clavier joués colla parte se mêlent si bien à la sonorité des violes qu’il faut parfois tendre l’oreille pour s’assurer de leur présence. Si l’on peut dire d’un consort de violes de qualité qu’il sonne comme un orgue, en référence à l’homogénéité des timbres, c’est bien le cas de L’Achéron. C’est encore plus flagrant ici, quand l’orgue se mêle ainsi aux violes. Trois courts moments nous permettent d’entendre les instruments à clavier sonner seuls, dans des improvisations sur des thèmes de l’époque. Le sommet est une improvisation sur un Ground de Simpson jouée conjointement à l’orgue et au virginal, où Philippe Grisvard et Yoann Moulin font assaut d’inventivité dans un parfait d’équilibre

Lire l’article complet


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.