Arts-Scène Diffusion

De Londres à Vérone, une nouvelle carte du Tendre

Soprano & basse continue (violoncelle, clavecin)

 

On ne présente plus Haendel, l’égal de Bach ayant vécu en Angleterre, mais son parcours témoigne du tourbillon européen qui saisissait alors les musiciens de l’époque, puisque ses cantates Dolce mio ben et Se pari è la tua fè furent composées en Italie lors de ses jeunes années…

Moins illustre, Jean-Baptiste Stuck, italien d’origine allemande, bouscule la viole de gambe française en se faisant l’apôtre du violoncelle : un tourbillon qui culmine avec le divertissement de Stuck, le bien-nommé L’Union de la musique italienne et française

Et puisque Stuck fut à l’origine du triomphe du violoncelle en France, ce sont les caprices pour violoncelle seul de Joseph Abaco qui feront le lien, un hommage à ce compositeur né à Bruxelles, d’origine italienne (son nom complet est dall’Abaco) et ayant vécu entre l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie.

 

Joseph Abaco (1710 - 1805)
Deuxième Caprice pour violoncelle seul, en sol mineur

Georg Friedrich Haendel (1685 - 1759)
Se pari è la tua fè
Cantate italienne HWV 158c

Joseph Abaco
Sixième Caprice pour violoncelle seul, en mi mineur

Georg Friedrich Haendel
Dolce mio ben
Cantate italienne HWV 108

Joseph Abaco
Premier Caprice pour violoncelle seul, en do mineur

Jean-Baptiste Stuck (1680 - 1755)
Ariane
Quatrième cantate galante, extrait du Deuxième Livre

Joseph Abaco
Quatrième Caprice pour violoncelle seul, en ré mineur

Jean-Baptiste Stuck
La naissance d’Achille
Troisième cantate galante, extrait du Deuxième Livre

 

Durée totale du concert : environ une heure