Arts-Scène Diffusion

Quatuor Alfama

QUATUOR À CORDES

Marc Vignal, Musikzen, Mai 2023

Douleur et frénésie
Belle association romantique par le Quatuor Alfama  Plus de détails

Fabienne Bouvet, Classica, Mai 2023

 (...) « L'esthétique opulente des Alfama convient mieux à Schumann : dans le Quatuor n°1, ces archets emportent, alternant les atmosphères inqiuètes ou joyeuses avec une belle ampleur. L'Adagio ivre de chant et le Presto final, radieux dans les épisodes en do majeur, révolté dans les passages en la mineur, retiennent particulièrement l'attention.
Les Trois mouvements pour quatuor à cordes de Patrick Leterme, compositeur belge né en 1981, s'inscrivent au mitan de cet album. Les archets se dont cosmiques et suspendus dans les deux premiers mouvements, Solaire et Aérien, avant de fourmiller, hypnotiques, dans le Choral final : une belle proposition.»

Dominique Coune, Reg'arts, Mars 2023

(...) Aujourd’hui, Alfama nous offre un disque rempli de lyrisme et de passion. Les membres du quatuor mettent toute leur énergie et leur dynamisme au service des pages écrites par Mendelssohn et Schumann, de leur âme tourmentée et leur romantisme exacerbé.

De Standaard, Mars 2023

Op So far so close zwiept het Belgische Quatuor Alfama enthousiast mee op de woeste baren van Schumann en maatje ­Mendelssohn, die zo zijn eigen muzikale afhankelijkheidsrelatie had met zus Fanny. De Alfamas tackelen de illustere strijkkwartetten met grote gestes en minuscule details (...). Gesandwicht tussen de repertoirereuzen als een smeuïge punt brie: het fascinerende Trois mouvements pour quatuor à cordes van ­Patrick ­Leterme, dat een geslaagde eigen kijk biedt op lyriek en spiritualiteit.  Plus de détails

Vanessa Fantinel, Mars 2023, Larsen

(...) Avec le précieux concours de Gilles Millet à la direction artistique et de Frédéric Briant au vernis sonore, les talenteux-euses musicien-nes d'Alfama ont compsé une fresque des relations de "couples compositeurs".
(...) Alice Van Leuven, Caroline Denys, Morgan Huet et Renaat Ackaert forment la nouvelle "équipe" Alfama et évoquent en riant un "mariage à quatre" revendiquant une répartition harmonieuse des énergies et des compétences. Dès les premières mesures du disque, les musicien-nes enflamment les sillons et envoûtent immensément avec le quatuor en fa mineur de Mendelssohn.

Knopskaya, Cultuurpakt, Février 2023

(…) De hele opname heeft iets bijzonder melancholisch, iets juichend vrolijk omwille van de liefde, van de genegenheid. Iets dramatisch, een snijdend verdriet langs de andere kans waar men machteloos en met gebalde vuisten mee wordt geconfronteerd. Het thema van de verre geliefde doorspekt met de tragedie van het ongewenste afscheid.  Het heeft eigenlijk allemaal iets van een mooie kostuumfilm naar waar men kijkt. De muziek is bijzonder belevend opgevoerd, alsof ze het verhaal verteld van Felix en Fanny, van Robert en Clara. Het is een aloud thema, dat reeds bij Beethoven, Haydn en Mozart bvb. opdook, maar dat hier zo mooi en onopzettelijk on praktijk werd omgezet. De grillen van het leven in muzikale praktijk gebracht. Prachtig naar voor gebracht tijdens het opus 80 van Mendelssohn waarin het intense verdriet van de broer over het overlijden van zijn zus centraal staat. Het bijna antwoord van Schumann, door het opdragen van zijn opus 41 aan Mendelssohn. Het lijkt wel een oneindig verhaal van verbondenheid op zoveel manieren. Plus de détails

Cristina Agosti - Gherban, ADEM

(…) Car les 7 lieds proposés dans une version cordes et voix, ne sont pas simplement une transcription. Le compositeur, Jean –Luc Fafchamps commence par une simple transcription, pour aller peu à peu, dans un crescendo de transformations, à faire sa propre composition dans le dernier lied. 
Et c’est magnifique ! 
Cette idée de passer en douceur, comme dans un dégradé, de l’ambiance sonore de Schubert à celle de la musique contemporaine, par l’utilisation subtile d’effets sonores, est très réussie. 
Réussite qui est due, non seulement au talent du compositeur, mais aussi à l’art consommé du quatuor et de la chanteuse. 
Un véritable bonheur ! Lire l'article

Fabienne Bouvet, Classica, Octobre 2019

Le Quatuor Alfama montre de belles qualités dans "La jeune fille et la Mort" : sens de l'architecture, vitalité de l'intention, équilibre des voix. (...)
Rejoints par la voix pure et chaude d'Albane Carrère, les Alfama en exaltent toute la Sehnsucht, cette sombre mélancolie caractéristique du romantisme allemand. Le Wandrers Nachtlied (chant nocturne du voyageur), dont les sonorités irréelles évoquent les brumeux paysages des tableaux de Caspar David Friedrich, vient enfin conclure ce programme, qui s'achève dans un abîme de silence.

Cristina Agosti-Gherban, Association pour le développement de l'éveil musical

Enfants et grand étions également séduits par la qualité de cette prestation. 
Sous la forme d’un conte, plutôt d’un rêve, la protagoniste, interprétée avec brio par l’excellente Delphine Veggiotti, nous mène dans le sentier du quatuor, ce qui n’est pas un genre facile de prime abord. 
Le quatuor Alfama a choisi un répertoire exigeant, qu’il interprète avec une grande musicalité et aisance. 
La mise en scène inventive aménage des plages un peu drôles, sans jamais tomber dans la vulgarité. 
Des explications sur les différents bois utilisés en lutherie, sur l’archet, mais aussi sur les modes de jeu (pizz, cordes frottées) sont données d’une façon vivante et non didactique. 

Martine D. Mergeay, La Libre Belgique, Juillet 2019

Fanny s'adresse à Ophélie, la fille qu'elle n'a jamais eue (dans la famille de l'auteur du Songe d'une nuit d'été, Shakespeare n'est jamais loin).
À la veille d'être enfin publiée (et à la veille de sa mort), la jeune femme doute encore de son droit à composer et se remémore le combat mené "contre" ceux qu'elle aimait le plus : son père et son frère.
Associés à ce drame latent, la splendeur du visuel, la beauté des musiques et la grâce des artistes prennent ici un caractère déchirant. Tout comme elles révèlent la profondeur de la musique de Félix par son entremêlement avec celle de Fanny. Paradoxe bouleversant.

ACTUALITÉ

Concert de midi

Le Quatuor Alfama est heureux de retrouver la fidèle saison des concerts de midi de Liège ce 7 mars pour…

Lire la suite

Le Quatuor Alfama est heureux de retrouver la fidèle saison des concerts de midi de Liège ce 7 mars pour un programme Britten - Haydn - Mendelssohn: visionner un extrait video


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.