Arts-Scène Diffusion

photographe Jean-Baptise Millot
photographe Arnaud Roberti
Fanny Azzuro (photo Jean-Baptise Millot)
photographe Jean-Baptise Millot

Fanny Azzuro piano

Fanny Azzuro est une pianiste française, d'origine italienne. Cette jeune trentenaire considérée comme une « personnalité attachante et incendiaire » est à présent incontournable dans le monde du piano en France, mais aussi en Asie, et plus récemment en Belgique, au Pays-Bas, en Allemagne, au Brésil et aux Émirats-Arabes Unis.

Née dans le sud de la France, Fanny s'est formée à Montpellier, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, mais aussi à la prestigieuse Académie d'Imola, en Italie, et enfin à l'Académie Sibelius d'Helsinki. Ses Maîtres furent nombreux, mais on citera au passage Boris Petrushansky, Vladimir Viardo, Dmitri Bashkirov, Dominique Merlet, Denis Pascal, Jay Gottlieb, Gisèle Magnan, Tuija Hakkila, Olivier Gardon, Jacques Rouvier et Laurent Cabasso.

Intéressée par toutes les musiques acoustiques, Fanny Azzuro se passionne pour ces rencontres entre le répertoire dit "classique", et le jazz par exemple, en partageant la scène avec le pianiste Hervé Sellin. Mais ses voyages musicaux ne s'arrêtent pas là, puisqu'elle est aussi membre de SpiriTango, un quartet qui met à l'honneur le tango, où elle est en compagnie de trois musiciens issus comme elle de la tradition classique.

Créative, inventive et aventureuse, la jeune pianiste a aussi à coeur de se produire dans l'espace public. C'est ainsi qu'elle a déplacé son piano dans les rues de Paris, accompagnée de deux danseurs. Une expérience qui a fait l'objet d'un film lors de la sortie de son deuxième album, largement plébiscité par la presse internationale. "La musique ne doit pas se contenter d'être proposée dans ses cénacles, elle se doit de se déplacer vers un autre public".

Parallèlement à ces expériences, et à ses rencontres avec d'autres musiques, Fanny Azzuro est une vraie grande soliste à part entière. Elle se produit sur des scènes prestigieuses à travers le monde au Seoul Arts Center, au Studio Flagey de Bruxelles, à la Salle Colonne, à la Salle Cortot, aux Invalides, aux Archives Nationales et au Théâtre Adyar à Paris, au Cincinnati Art Museum, au Mozarteum de Salzbourg, à la Salle Pasteur à Montpellier, au Daning Theatre de Shanghai, au Théâtre National d’Abu Dhabi, au Conservatoire Royal de Bruxelles, au Palais des Beaux Arts de Charleroi, au Maria Christina Hall de Malaga, à l’Opéra de Metz. Elle est régulièrement invitée sur les ondes de France Musique, France Inter, Radio Classique, RTBF, Abu Dhabi Classic FM. Ces dernières saisons, elle participe aux Festivals d’Auvers-sur-Oise, Radio France Montpellier, Musiq’3, Midis-Minimes, Festival de Musique de Toulon, Annecy Classic, Pablo Casals, Pianissimes, Clef de Soleil, Pianos Folies, Piano en Saintonge, Académie de Villecroze et aux USA au Texas Piano Festival, Bowdoin Music Festival et New York Piano Festival.

Bach, Schumann, Debussy, Rachmaninov, Prokofiev, Kapustin… Fanny Azzuro aime la scène, le récital et les concerts avec orchestre, mais ne conçoit pas sa vie d'artiste sans musique de chambre, une passion qu'elle partage avec des complices de tout horizon tels que le quatuor Van Kuijk, le quatuor Voce, les pianistes Simon Ghraichy et Tigran Hamasyan, les violonistes Kristi Gjezi violon solo de l’orchestre de Monte-Carlo, Solenne Païdassi, Sora Han, Edwin Kim, Vanessa Szigeti, Guillaume Latour ou encore les cornistes Pierre Azzuro, son frère cor solo au Deutsche Oper Berlin, André Cazalet cor solo à l’Orchestre de Paris et Bertrand Châtenet, cor solo du Konzerthaus de Berlin.

Elle a déjà enregistré cinq disques. En 2014, son premier disque solo est placé sous le signe de l'âme russe: Russian Impulse, « un disque revigorant » paru chez Paraty / Harmonia Mundi, est salué par la critique internationale (****BBC Music Magazine, ***Classica, La Croix, Crescendo, Musikzen…). Son deuxième opus solo, Impressions 1905, est sorti chez Paraty en mai 2017: « Un album remarquable et une jeune pianiste à suivre… Indispensable ».

Avec SpiriTango, elle consacre un disque à Piazzolla, paru en 2013 chez Polymnie, remarqué pour sa formidable énergie puis un second album sort en 2015 pour Paraty, « un disque pétillant et vivifiant ». En automne 2017 paraîtra le disque « Passerelles » né des échanges avec le pianiste Hervé Sellin et son quartet jazz.

Soutenue par le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran, la SPEDIDAM, l’Adami et la Fondation Meyer, elle réalise alors de nombreux projets musicaux. Elle est également lauréate de plusieurs concours internationaux, dont le World Piano Competition à Cincinnati, Lalla Meryem à Rabat, le Washington International Piano Competition et Piano Campus à Pontoise.
Fanny Azzuro est Artiste Yamaha

Mis à jour juillet 2017