Arts-Scène Diffusion

Pilvax & Oberyn Studio
Pilvax & Oberyn Studio
photo Jérémie Dumbrill
photographe Arnaud Roberti
Pilvax & Oberyn Studio
photo Jérémie Dumbrill

Fanny Azzuro piano


« Le piano ample et accueillant de Fanny Azzuro »
Le Monde


« Raconter une histoire avec honnêteté, humilité, habileté, en créant un lien humain fort, un moment de partage harmonieux », tel est son credo. Fanny Azzuro est une pianiste dont la carrière de soliste est en pleine ascension. À 33 ans, elle s’affirme sur les scènes prestigieuses du monde musical par un propos toujours très abouti et un jeu poétique et intense. Sa saison 2018-2019 a été ponctuée de concerts dans des salles et festivals réputés, notamment le Carnegie Hall, le Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron, La Folle Journée de Nantes, le Nohant Chopin Festival, le Lille Piano Festival, les Pianos Folies, la Salle Cortot, les opéras de Toulon, Lille et Avignon, le Grand Théâtre d’Angers et, à l’étranger elle a joué à Zürich, Bruxelles, New York (French Piano Society), Washington (Friday Morning) et Dallas. Elle est programmée en 2020 au Théâtre de Thionville pour interpréter la Rhapsody in Blue de Gershwin, au 5ème Festival de piano en mer à bord du Ponant, au Studio Ansermet de Genève (RTS), à Chicago dans la série de concerts Myra Hess et prépare l’enregistrement d’un troisième disque solo de l’intégrale des Préludes de Rachmaninov.

En 2017, Fanny Azzuro présentait chez Paraty Harmonia Mundi l’album 1905 Impressions, qui a été nominé à l’International Classical Music Awards et a reçu beaucoup de distinctions : Pianiste Maestro, 5 croches Pizzicato, 4 étoiles Pianist Magazine et choix de Concertclassic : « l’enregistrement de Fanny Azzuro est une petite merveille ! » Il est encore fréquemment diffusé sur les ondes de Radio Classique et France Musique.

En 2014, son album Russian Impulse avait reçu les meilleurs éloges de Classica, « jeu ample et lyrique », la rapprochant alors « d’un Lazar Berman ou d’un Nikolaï Lugansky ». BBC Music Magazine la qualifiait de « jeune pianiste brillante ». 

Musicienne complète et curieuse, elle se passionne pour la musique de chambre et partage des instants magiques avec les quatuors Voce, Hermès et Van Kuijk en interprétant les quintettes de Franck, Schumann et Fauré. Elle forme depuis deux ans un duo flamboyant avec la percussionniste Adélaïde Ferrière dans des œuvres et arrangements originaux. Elle s’implique également au sein du SpiriTango Quartet (depuis bientôt 10 ans) dans des programmes et versions très personnelles de tango nuevo et contemporain. Leur troisième album est salué par la presse, notamment choix du Monde, qui les place « dans la lignée des grands quatuors à cordes ».

Elle crée récemment un nouveau projet, Mouvement, avec la danseuse Andréa Moufounda, mis en scène par Parelle Gervasoni, dans l’optique de décloisonner la musique classique. Par ailleurs, elle joue fréquemment avec le fameux pianiste de jazz Hervé Sellin dans le programme Passerelles jazz et classique.

Une de ses grandes sources d’inspiration est le pianiste Boris Petrushansky, maître de l’école russe, avec qui elle travaille encore à l’Académie pianistique d’Imola.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Licence et Master en piano et musique de chambre), elle poursuit ensuite son cursus à l’Académie d’Helsinki avec Tuija Hakkila. Son solide bagage lui permet de réussir plusieurs concours internationaux, dont le World Competition à Cincinnati, Washington International Piano Competition, Lalla Meryem à Rabbat et Piano Campus à Pontoise.

Officiellement Artiste Yamaha, elle est aidée par de nombreuses fondations et mécènes dont le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran pour la Musique, la Spedidam, l’Adami, la Fondation Meyer, l’Académie de Villecroze et les Nouveaux Virtuoses.

Décembre 2019