Arts-Scène Diffusion

Loco Cello Classique-Jazz-Créations


« Loco Cello » propose une aventure musicale ambitieuse qui tisse des liens étroits entre la musique classique, le jazz, et les musiques du monde. Quatre musiciens respirent ensemble et réinventent la notion de quatuor à cordes en associant deux guitares, un violoncelle, et une contrebasse, autour d’une musique de chambre aérienne à la fois mélodique et swing.

Dans ce projet, les cordes sont au pouvoir et règnent en maître autour d’une construction rigoureuse, exigeante, et poétique, qui assemble astucieusement les cordes pincées (guitares et contrebasse) et les cordes frottées (violoncelle).

Le violoncelle est « fou » (Loco Cello) car il est rarement utilisé dans le jazz, et parce qu’il est joué dans une démarche virtuose avec une très belle sonorité issue de la musique classique, dans un contexte musical riche et varié, qui aime s’aventurer dans plusieurs genres.

Par moment il s’agit d’un quartette de jazz manouche qui joue à deux reprises des titres phares du répertoire de Django Reinhardt (Flèche D’Or et Rythme Futur) où l’on aurait remplacé le violon de Stéphane Grappelli par le violoncelle de François Salque. Et ça change tout !

A d’autres moments, le quartette jongle sur différentes ambiances folkloriques, sur F.F.F. (pour dire : Folk For François), nous passons d’une ambiance balkanique, où guitares et violoncelle jouent magnifiquement le thème à l’unisson, à un pur solo de guitare jazz joué par Adrien Moignard, pour aboutir à un changement de rythme qui transforme ce thème en folklore irlandais !

Loco Cello est un quatuor à cordes des temps modernes, un quartette de chambre atypique, où l’émotion, la complicité et la virtuosité font bon ménage. Une musique organique, vivante, et mouvante, où la tendresse côtoie la tension en exprimant un sentiment teinté à la fois d’allégresse et d’urgence. Il s’agit d’une approche musicale unique, où le rubato classique se teinte de swing rythmique, et où les frontières musicales sont abolies à travers une palette colorée, contrastée, et sensuelle, servie par une sonorité de groupe singulière et particulièrement prégnante.

« Fantaisie et liberté. Son glorieux et maîtrise totale… Un Salque aux phrasés vibrants et intenses. » Diapason

Septembre 2019