Arts-Scène Diffusion

photo Alexandra Devert
Alexandra Devert
photo Alexandra Devert
photo Alexandra Devert
photo Alexandra Devert

Trio Zadig

Récompensé par onze prix internationaux, le Trio Zadig captive le public par sa virtuosité sans faille, son enthousiasme irrésistible et son élégance virile. 

C’est dans l’amitié que le Trio Zadig puise toute sa force et son authenticité. Boris Borgolotto et Marc Girard Garcia, véritables amis d’enfance, ont étudié ensemble au Conservatoire National Supérieur de Paris, puis à l’Université de Musique de Vienne. De retour en France, leur route croise celle d’Ian Barber, pianiste américain issu de la classe du célèbre André Watts à l’Université d’Indiana. Les trois hommes sont animés par un intense désir de vivre leur passion sans artifice. Entre eux, le courant passe immédiatement. Ils décident d’unir leurs destinées en fondant le Trio Zadig.

Le succès ne se fait pas attendre. En quelques années, le Trio Zadig remporte de nombreuses distinctions, dont le Premier Prix du Concours de la Fnapec - dans les pas d’ensembles renommés comme le Quatuor Ysaÿe, le Quatuor Ebène et le Trio Wanderer - et le Deuxième Prix du Concours Fishoff aux Etats-Unis.

Il se produit alors en concert dans le monde entier, des Etats-Unis au Congo, dans des salles prestigieuses comme le Wigmore Hall, le Shanghai City Theater, la Philharmonie de Paris, et la Salle Cortot. Parallèlement à cette programmation exigeante, le Trio Zadig rencontre de grands artistes qui contribuent à l’épanouissement de son expression musicale : Ivry Gitlis et Menahem Pressler.

Suite à ces débuts remarqués, le Trio Zadig est invité dans diverses émissions : Génération Jeunes Interprètes de Gaëlle Le Gallic sur Radio France, Le Nouveau Rendez-Vous de Laurent Goumarre sur France Inter, et en Belgique, Puisque vous avez du talent de Laurent Graulus sur Musiq’ 3 (RTBF).

Aujourd’hui résident de la Chapelle Reine Elisabeth auprès du Quatuor Artemis et premier trio résident de ProQuartet, le Trio Zadig est soutenu par la Fondation Banque Populaire. 

Cette saison sera marquée par plusieurs temps forts placés sous le signe de l’ouverture et du partage. Tout d’abord, le Trio Zadig abordera le répertoire du quatuor avec piano avec les altistes Krzysztof Chorzelski du Belcea Quartet et Yung-Hsin Chang du Quatuor Hermès, puis il participera à un projet du compositeur Benjamin Attahir, en résidence à la Villa Medici. Enfin, parce qu’il croit en la dimension universelle de la musique classique pour briser les frontières, le Trio Zadig s’implique régulièrement dans des projets à portée humanitaire ou sociale. Cette année, il donnera des concerts en prison et auprès d’enfants handicapés.

Plein de fraîcheur et d’audace, le Trio Zadig donne une nouvelle jeunesse au répertoire du trio, de Haydn aux compositeurs de notre temps. La profondeur et la sincérité de son interprétation, tout comme son jeu tantôt poétique ou éclatant, en font l’auteur de prestations remarquées.

 

Boris Borgolotto joue un violon de 1750 du célèbre luthier italien Carlo Antonio Testore. Marc Girard Garcia joue un violoncelle de Frank Ravatin qui lui est généreusement prêté par l’association El Pasito.

Mis à jour août 2017