Arts-Scène Diffusion

L'Achéron

MUSIQUE ANCIENNE

2020
Anvers Belgique Festival mixMass
DeSingel
Holborne, Dowland and more

 

19:00 Innsbruck Autriche
Innsbrücker Abendmusik
Semper Dowland, semper dolens

 

Athènes Grèce
Megaron
Lachrimae Lyrae

avec Sokratis Sinopoulos

19:00 Stuttgart Allemagne
Landesmuseum
Lachrimae Lyrae

avec Sokratis Sinopoulos

15:00 Anvers Belgique
AMUZ
Handel

avec Deborah Cachet

19:30 Budapest Hongrie
Liszt Academy - Grand Hall


Kerll & Stefani, avec Vox Luminis

19:30 Basel Suisse
Freunde Alter Musik


11:30 Saint-Michel (02) France
Abbatiale de St Michel en Thiérache


Loves Farewell avec Lila Hajosi, mezzo-soprano

concert filmé, à huis clos

St-Gall Suisse
Schloss Klein Hahnberg


Biecz Pologne

Grounds

 

20:30 Valcabrère (31) France Festival du Comminges
Basilique Saint-Just
Grounds, un small band baroque

 

Bari Italie Muse Salentine Festival

Lachrimae Lyrae

 

21:00 Simiane-la-Rotonde (04) France
Rotonde
Lachrimae Lyrae

 

21:00 France Festival baroque en Tarentaise

Grounds, a small band baroque

 

21:00 France Festival baroque en Tarentaise

Grounds, a small band baroque

 

20:30 La Réole (33) France Festival de musiques anciennes de la Réole
Abbaye des Bénédictins - Couloirs de l'ancien prieuré


Récital solo par François Joubert-Caillet

ACTUALITÉ

A consort's monument: Presse!

Avec son dernier CD, L’Acheron intitulé A consort’s monument revient à la musique anglaise pour consort de violes, et s’adjoint le…

Lire la suite

Avec son dernier CD, L’Acheron intitulé A consort’s monument revient à la musique anglaise pour consort de violes, et s’adjoint le concours d’un orgue positif et d’un virginal.

Resmusica en fait l’éloge dans cet article du 10 mai:

Dans l’ensemble, les instruments à clavier joués colla parte se mêlent si bien à la sonorité des violes qu’il faut parfois tendre l’oreille pour s’assurer de leur présence. Si l’on peut dire d’un consort de violes de qualité qu’il sonne comme un orgue, en référence à l’homogénéité des timbres, c’est bien le cas de L’Achéron. C’est encore plus flagrant ici, quand l’orgue se mêle ainsi aux violes. Trois courts moments nous permettent d’entendre les instruments à clavier sonner seuls, dans des improvisations sur des thèmes de l’époque. Le sommet est une improvisation sur un Ground de Simpson jouée conjointement à l’orgue et au virginal, où Philippe Grisvard et Yoann Moulin font assaut d’inventivité dans un parfait d’équilibre

Lire l’article complet


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.