Arts-Scène Diffusion

William Byrd, Walsingham

Byrd

William Byrd, Walsingham

Encelade, 2015

Jean-Luc Ho, orgue & clavecin



William Byrd (ca. 1543 – 1623) est un compositeur charnière entre les styles Renaissance et baroque, et l’un des plus importants représentants d’école de musique pour clavier anglaise. 

Elève de Tallis, il est nommé en 1572 Gentilhomme de la Chapelle Royale et dès 1575, Elisabeth Ière lui confère de nombreux privilèges musicaux. Byrd compose de la musique sacrée et profane pour différentes formations et pour les deux églises rivales, l’anglicane et la romaine. 

Il se distingue par ses nombreuses pièces pour clavier parues dans différents recueils : My Ladyes Nevells Booke (1591), le manuscrit Weelkes (ca. 1600), le Fitztwilliam Virginal Book (ca. 1609-ca. 1619), Parthenia (1612-13) et Will Forster’s Viginal Book (1624), totalisant plus de cent quarante pièces qui constituent un élément clé de la production musicale anglaise pour clavier. Le programme enregistré inclut des extraits de ces différents livres. 

Son oeuvre pour clavier regroupe des Fantaisies, des Grounds, genre typiquement anglais, des variations sur des thèmes populaires de l’époque, des chansons diminuées et des danses « Renaissance » assez vives telles des pavanes et des gaillardes. 


Presse

Danielle Anex-Cabanis, Utmisol, été 2015

Recourant à des instruments copiés d’anciens, l’organiste et claveciniste Jean-Luc Ho présente un enregistrement tout à fait passionnant d’œuvres fort diverses du compositeur élisabéthain William Byrd.

Jean-Charles Hoffelé, Artalinna.com, 30 juillet 2015

Sommet de l’album, le cycle de vingt-deux variations qui le nomment, Walsingham : discours sans appui, invention des contre-chants, polyphonies fluides, ornements qui appellent l’idée de la danse – la redoutable virtuosité du cahier passe inaperçue, preuve de l’art de l’interprète.

Michel Jakubowicz, ON Magazine, 18 août 2015

(Jean-Luc Ho) se révèle aussi séduisant dans les deux disciplines qu’il maîtrise à la perfection, grâce à deux instruments de facture exceptionnelle.

Stephen Greenbank, Musicweb, Summer 2015

Ho captures the spirit of the music in these idiomatic, stylish and rhythmically potent performances. He employs an imaginative range of registrations in the works played on the organ, adding colour and diversity […] Ho plays with commitment, resourcefulness, imaginative flair and rhythmic vitality. These are convincing interpretations, and set the bar high.

Ferruccio Nuzzo, Grey Panthers, octobre 2015

Walshingham est le titre du fascinant CD que Jean-Luc Ho consacre à la musique pour clavier de William Byrd […] Jean-Luc Ho, avec sa sensibilité passionnée, dessine un vaste paysage du XVIIe siècle au clavecin, piochant parmi des trésors plus ou moins connus […] Lire l'article complet

Frédéric Muñoz, ResMusica, 6 novembre 2015

William Byrd, le grand virginaliste anglais est ici magnifié par Jean-Luc Ho qui propose un choix varié de pièces d’inspirations diverses et judicieusement présentées au clavecin et à l’orgue […]
Le programme est bien mené, grâce au jeu inventif et sensible de Jean-Luc Ho qui s’approprie avec bonheur ce répertoire en sachant nous captiver d’un bout à l’autre du récital. Ce disque est une excellente approche pour découvrir ou approfondir une musique dont l’onde de choc se poursuivra jusqu’à Bach. Lire l'article complet

Philippe Ramin, Diapason, décembre 2015

On est séduit par la mise en perspective du détail dans un geste d'une sûreté rythmique absoue; l'extrême volubilité du détail est un délice. L'exercice atteint un niveau supérieur dans Walsingham, on chercherait en vain dans les références disponibles un tel degré de virtuosité (doubles notes à la main gauche) et une expression aussi noble et mélancolique, conforme aux origines de la ballade […] Des virginalistes, des interprètes ont parfois exalté l'extravagance ou la polyphonie ambitieuse, mais rarement flatté à ce point la sensibilité.

Paul Cienniwa, Diapason, January 2016

Ho’s registrations are striking and, especially when using the tremblant doux with My Lady Nevell’s Ground played at 4′ pitch, quite beautiful. 

Audio

W. Byrd, Fantaisie en ré, BKM 46

Extrait du disque Walsingham consacré au compositeur William Byrd aux éditions L'encelade


W. Byrd, My Lady Nevell's Ground, BKM 57

Extrait du disque Walsingham consacré au compositeur William Byrd aux éditions L'Encelade