Arts-Scène Diffusion

Jean-Michel Molkhou, Diapason, avril 2013

L’album fait honneur à son violon solo Deborah Nemtanu, qui révèle un réel instinct du son comme une indiscutable aisance dans l'Introduction et Rondo capriccioso de Saint-Saëns. Mais c'est dans le Concerto n°1 du même qu'elle se montre la plus convaincante.