Arts-Scène Diffusion

Emmanuelle Bertrand

VIOLONCELLE

Pierre Massé, Classica, octobre 2011

Emmanuelle Bertrand nous convie à une expérience passionnante. Elle s’évade dans la Suite n°3 de Britten. Difficile équilibre qui consiste à doser la sensualité et la pulsation, à rester en alerte sans forcer le trait. Itinérance, composé par Pascal Amoyel, est comme une offrande. La Sonate de Kodaly, est d’une précision optimale. On ressent une jouissance presque intellectuelle dans l’obtention d’un tel équilibre entre le sentiment de liberté et la complexité de l’architecture. La Suite de Cassado est un exercice de style qui suggère les applaudissements. Sous un tel archet, l’inspiration catalane explose en tous sens. Un superbe récital. ****

ACTUALITÉ

Philharmonie de Paris: premiers concerts post-confinement

La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, dans ce contexte si particulier, participera le 28 mai prochain à un concert filmé à la…

Lire la suite

La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, dans ce contexte si particulier, participera le 28 mai prochain à un concert filmé à la Philharmonie de Paris aux cotés de bien d’autres artistes de renom pour y donner les métamorphoses de Strauss devant une salle Boulez vide de tout public: + de précisions


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.