Arts-Scène Diffusion

Jean Lukas, La Terrasse, avril 2011

Emmanuelle Bertrand sait faire entendre (c'est si rare !) une voix qui n'appartient qu'à elle, comme chargée d'un supplément d'âme et d'amour [...] L'artiste habitée insuffle aujourd'hui sa fièvre magnifique et solaire à la Suite pour violoncelle seul n°3 de Britten.