Arts-Scène Diffusion

Emmanuelle Bertrand

VIOLONCELLE

Patrick Szersnovicz, Diapason, 1er décembre 2015

Le jeu d'Emmanuelle Bertrand, superbe et acéré, soucieux du détail comme de la grande ligne, montre, dès les cadences initiales d'Enigme et le rêve eveillé du premier mouement lent (Regard), une austère puissance dramatique. A rebours de l'approche plus ample et narrative de Poltéra (Bis), un des meilleurs depuis l'incontournable Rostropovitch (Warner), elle insuffle à ses phrases une tension exceptionnelle et quasi constante.

ACTUALITÉ

Philharmonie de Paris: premiers concerts post-confinement

La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, dans ce contexte si particulier, participera le 28 mai prochain à un concert filmé à la…

Lire la suite

La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, dans ce contexte si particulier, participera le 28 mai prochain à un concert filmé à la Philharmonie de Paris aux cotés de bien d’autres artistes de renom pour y donner les métamorphoses de Strauss devant une salle Boulez vide de tout public: + de précisions


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.