Arts-Scène Diffusion

Pierre-Olivier Febvret, La Montagne, Août 2018

Elle est à la fois discrète et omniprésente. Généreuse surtout. Emma­nuelle Bertrand offre une admirable musique. Ses enregistrements sont sa­lués par la critique (ses Suites de Bach sont atten­dues fin 2019 chez Harmo­nia Mundi). Ses projets, ri­ches de sens. Sa curiosité attire celle des composi­teurs (Dutilleux d’abord puis Escaich, Bacri, Canat de Chizy…). Elle sait sur­tout la responsabilité du musicien dans le monde d’aujourd’hui et parvient à la faire comprendre au pu­blic au seul son de son vio­loncelle qui éclaire la vie.