Arts-Scène Diffusion

Philippe Ramin, Diapason, décembre 2011

Le choix d'un tempérament marqué, la prise de son moins flatteuse qu'à l'ordinaire mais plus naturelle que tant d'enregistrements spectaculaires, sont en accord avec la profondeur de l'interprétation. De Blancine Verlet, guide vénérée, Jean-luc Ho a appris comment débusquer les troubles du sentiment sous les symétries de surface. C'est supérieurement réalisé dans le détail, d'une grâce indolente parfois inattendue.