Arts-Scène Diffusion

Frédéric Arnoux, Theatrauteurs, Octobre 2019

(Pascal Amoyel) nous permet d’approcher sa douloureuse humanité, son intransigeance, son originalité. (…)
Nous ne pouvons que trop vous inviter et vous inciter à aller entendre, et applaudir longuement Pascal Amoyel qui depuis le 18 septembre, nous aide dans la recherche de Beethoven, cette quête de l’identité de ce flamboyant inventeur de sons et d’émotions. C’est un spectacle vif, fin, intelligent et didactique sans pédanterie. C’est suffisamment rare pour être salué.
Et nous n’écouterons plus jamais le grand Ludwig de la même manière, ni avec les mêmes sentiments.