Arts-Scène Diffusion

Claude Gingras, La Presse, août 2011

Liszt/Amoyel : inspiration divine
Le pianiste traversa l’intégrale avec une rigueur et une sensibilité qui l’honorent. L’ensemble de son interprétation était tantôt égale à celle de son enregistrement, tantôt plus poussée encore. Funérailles, Bénédiction de Dieu dans la solitude et Pensée des morts, les trois sommets du recueil, furent traduits avec encore plus de force et de lyrisme et avec cet art que possède Amoyel de laisser respirer et chanter la musique, cet art qui se rapproche, en fait, de l’improvisation.

Festival de Lanaudière (Canada) - Intégrale des Harmonies poétiques et religieuses de Franz Liszt - 01.08.2011