Arts-Scène Diffusion

Le Dauphiné, août 2011

Brillant récital
Pascal Amoyel a interprété de manière très neuve trois Nocturnes de Chopin. Une sorte de soliloque désespéré, cherchant les mots qui se dérobent, le piano, alter ego du compositeur, se faisait le confident d’une âme brisée, nue, celle que Pascal Amoyel a entendue au plus intime de son être et qu’il nous a dévoilée comme nul, sans doute, ne l’a fait avant lui. Les Légendes de Liszt furent traduites dans toute la splendeur et la diversité de leur coloris par le jeu éblouissant du pianiste capable des effets sonores les plus contrastés, de la grâce à la force, des subtilités les plus raffinées aux élans les plus fougueux. 

Musique à Corps (France) - Récital Liszt/Chopin - 13.08.2011