Arts-Scène Diffusion

Jérôme Bastianelli, Diapason, 2008

La voix fragile du violoncelle dans l'aigu (opus 12 n°1), la profondeur apportée aux pages les plus sentimentales (opus 68 n°3), les jeux de timbre mis au service des plus folkloriques (opus 57 n°6), et plus généralement la volonté de créer un authentique dialogue entre les instruments font de ces transcriptions, jouées avec ferveur et sensibilité, une véritable réussite.