Arts-Scène Diffusion

Stéphane Renard, L'écho, mai 2011

Ce n'est pas prendre grand risque que de prédire, au jeune quatuor belge Alfama, une carrière internationale de premier plan. (Ils) signent ici un troisième disque tout simplement remarquable. Labeur et joie, les mots sont là, qui soulignent qu'un tel disque doit autant au travail qu'à la passion, à la technique qu'à la créativité. A la jeunesse aussi qui n'a peur de rien. Intelligence du programme et perfection enthousiasmante de l'interprétation: les amoureux du quatuor à cordes vont craquer pour cette succession de pièces courtes.