Arts-Scène Diffusion

Serge Martin, Le Soir, Juin 2019

Le Quatuor Alfama nous propose une version merveilleusement médiane de La Jeune fille et la mort. Leur interprétation a toute la force et l'intensité qu'exige ce drame intime mais, en même temps, elle respecte un équilibre instrumental presque classique qui lui donne une dimension d'éternité. Et l'Alfama de pousser le bouchon un cran avec ces sept lieder arrangés pour voix de mezzo et quatuor. Alors n'hésitez pas : écoutez cet admirable disque