Arts-Scène Diffusion

Martine Dumont- Mergeay, Le Libre Belgique, 15 juin 2011

C’est l’aboutissement d’un processus de fond, nourri par le concert et surgissant dans la lumière. Leur deuxième enregistrement vient de sortir, éblouissant, irrésistible, consacré exclusivement à des Quartettsatz ("mouvements de quatuor") indépendants, signés Wolf, Webern, Schoenberg, Mendelssohn, Tchaïkovski, Britten, Sibelius et Rachmaninov [...] Ces quatre jeunes musiciens que l’on suivait avec attention depuis près de cinq ans faisaient soudain surgir du fond d’eux-mêmes quelque chose qui les dépassait, qui les transcendait, ils étaient devenus un quatuor, en lettres d’or, la forme la plus noble, la plus élevée, la plus exigeante de la musique de chambre.  Lire l'article complet