Arts-Scène Diffusion

Samuel Bon, Info Chalon, Juillet 2018

En quoi était-ce audacieux de programmer des musiciens qui, sur le papier, réunissent les conditions nécessaires à la satisfaction d’un public accroc à l’excellence, tant du point de vue technique qu’esthétique ? En effet, si l’on s’en tient au pedigree de ces musiciens ou à leur CV, long comme le bras, rien qui, a priori, ne détonne, sinon, peut-être, la présence d’un accordéon diatonique, celui malaxé avec virtuosité par Anne Niepold. C’est audacieux parce que, si la musique qu’ils ont jouée l’a été avec une excellence remarquable, leur présence sur scène et l’énergie qu’ils ont déployée était d’une telle vitalité qu’il est très difficile de les classer arbitrairement dans une catégorie qui apparaitrait vite trop étroite pour eux : celle de la « musique classique ». Annie Niepold & le Quatuor Alfama, c’est plus, beaucoup plus que cela : un esprit rock dans un corps « classique »
(…)
tout en saluant l’originalité de musiciens qui ont su faire de la Grande Musique sans laisser planer dans l’air cette détestable odeur de naphtaline et de formol qui, parfois, envahit d’autres lieux. Lire l'article entier