Arts-Scène Diffusion

Contrastes

Contrastes

 

Déborah Nemtanu, alto & violon
Florent Pujuila, clarinette
Romain Descharmes, piano

 

La pureté de Mozart répond à la fougue de Bartok tandis que la virtuosité de Weber dialogue avec la tendresse de Debussy. 
Deborah Nemtanu met en miroir l'alto chaleureux et le violon brillant quand Romain Descharmes et Florent Pujuila vibrent entre classique et jazz improvisé. Ce trio livre avec euphorie les contrastes de la musique.

 

Mozart
Trio des quilles K.498 pour clarinette, alto et piano

Debussy
Sonate pour violon et piano

Improvisations dé-contrastées à la manière de Benny Goodman

Weber
Duo concertant pour clarinette et piano

Bartok
Contrastes pour violon clarinette et piano

 

Presse

N.G., Le Travailleur Catalan, 20 octobre 2017

Avec ce trio, il avait tapé dans le très haut niveau. Trois virtuoses, chacun dans son registre, dotés d'une grande expressivité, n'hésitant pas à s'attaquer à un répertoire exigeant […] c'est un déferlement tant est palpable leur engagement et leur bonheur de jouer ensemble. Décidément, aucun bémol à cette prestation qui restera sans doute comme le moment fort du festival.

Audio

Bartók, Contrastes pour violon, clarinette et piano Sz.111 (1938)

Verbunkos: Danse du recrutement
avec Florent Pujuila, clarinette
et Romain Descharmes, piano


Bartók, Contrastes pour violon, clarinette et piano Sz.111 (1938)

Pihenő: Repos
avec Florent Pujuila, clarinette
et Romain Descharmes, piano


Bartók, Contrastes pour violon, clarinette et piano Sz.111 (1938)

Sebes: Vif
avec Florent Pujuila, clarinette
et Romain Descharmes, piano