Arts-Scène Diffusion

Guillaume Coppola

PIANO

L'apothéose de la musique de chambre

Guillaume Coppola piano
Hugues Borsarello violon
Arnaud Thorette alto
Yann Levionnois ou Antoine Pierlot violoncelle

 

Mozart est à l’apogée de sa notoriété en 1785 quand il décide d’ouvrir - le premier - la voie singulière du quatuor associant le piano aux cordes. Cette forme rare de musique de chambre dans laquelle chaque partie trouve à s’exprimer pleinement et plus librement a offert quelques pages incontournables. Ainsi ce programme réunit aux côtés du dramatique quatuor en sol mineur K 478, l’inoubliable quatuor opus 47 de Robert Schumann datant de 1842. C’est une année faste pour le compositeur qui a vu surgir en quelques mois les 3 quatuors à cordes opus 41 et le quintette avec piano. Brahms s’inscrira un peu plus tard dans cette tradition en composant à son tour 3 quatuors avec piano dont le 3ème - ébauché en 1856 et achevé en 1875 - figure au sommet de sa production pour la musique de chambre. 

 

MOZART
Quatuor avec piano en sol mineur, K. 478 (27’)

SCHUMANN
Quatuor avec piano en mi bémol majeur, op. 47 (28’)

---

BRAHMS
3ème quatuor avec piano en ut mineur, op. 60 (37’)

ACTUALITÉ

Ecoute le silence

Le dernier CD de Guillaume Coppola intitulé "Musiques du silence" était à l'honneur sur les ondes de France Inter dans l'émission…

Lire la suite

Le dernier CD de Guillaume Coppola intitulé "Musiques du silence" était à l'honneur sur les ondes de France Inter dans l'émission de Dorothée Barba sur France Musique: écouter ici.

Le long du Danube

Guillaume Coppola retrouve son complice de toujours le pianiste Hervé Billaut pour un concert à 4 mains au château de…

Lire la suite

Guillaume Coppola retrouve son complice de toujours le pianiste Hervé Billaut pour un concert à 4 mains au château de Lunéville (54) ce 28 juin dans un tout nouveau programme intitulé le Long du Danube:

+ de précisions.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.