Arts-Scène Diffusion

Fanny Azzuro

PIANO

Stéphane Martin, Musique Classique Mag, août 2021

Un Beethoven solidement charpenté (sonate op. 109), un Ravel remarquable de précision, de délicatesse et de poésie (Miroirs), un choix de préludes de Rachmaninov tour à tour puissants et envoûtants (son prochain CD prévu en octobre dont on reparlera, bien sûr !). Une belle énergie d’un bout à l’autre, une belle communion avec un public conquis, qui a d’ailleurs bénéficié des présentations claires et pertinentes des oeuvres par Fanny au micro !

Ouest France, août 2021

La pianiste Fanny Azzuro a laissé une empreinte pleine de charme dans le cœur des spectateurs. Entre son talent, sa fraîcheur et son sourire, elle a fait l’unanimité.

Cécile Fourage, Ouest France, août 2021

La jeune pianiste Fanny Azzuro a littéralement enflammé le public, avec une interprétation de Rachmaninov.  

Jean Pavillet, La Provence, juillet 2021

Les mélomanes avertis y ont apprécié le jeu fluide et passionné de Fanny Azzuro, jeune gloire confirmée du piano, aussi belle à voir qu’à entendre. Primée au niveau international, elle a hissé les Polys bollénoises sur la ligne de crête avec Beethoven (sonate op. 109), Ravel (Miroirs) et Rachmaninov (Préludes). Ovationnée, elle a récidivé avec deux bis : Chopin (Valse) et De Abreu (tango brésilien).

Alain Cochard, Magazine Pianiste, Mars-Avril 2020

Éloge de la diversité. De Bach au tango, avec un fort penchant pour la musique russe, Fanny Azzuro a su affirmer sa personnalité rayonnante et curieuse parmi la nouvelle génération du piano.

Var Matin, Septembre 2019

Dès que Fanny Azzuro commence à jouer, c’est un pur ravissement. Son charisme éclate au grand jour. Avec Claude Debussy, elle aime, tout simplement. Elle aime la vie, elle aime la nature, elle sait tirer toutes les émotions que peuvent contenir ces « reflets dans l’eau », cet « hommage à Rameau ». Avec Maurice Ravel, elle ose. Car le compositeur du célèbre « Bolero » était un avant-gardiste. Et Fanny Azzuro traduit à merveille cette indépendance, cet anticonformisme qui fait avancer toutes les cultures. Témoin ces « Oiseaux tristes »... comme si des oiseaux pouvaient être tristes !
Avec Rachmaninov, elle se déchaîne. Elle se met au diapason de ce compositeur puissant, dominateur, profond, quelque peu rebelle. Ici, ça « décoiffe ». Olivier Bellamy avait annoncé un grand récital en prélude à cette soirée : trois rappels lui ont donné raison. Read more

Colette Chevalier, L'Union, Septembre 2019

François Castang se dit simple mélomane mais il a su transporter l’assemblée dans un monde artistique mêlant littérature et musique de cette époque. Fanny Azzuro, musicienne complète et curieuse, diplômée du conservatoire supérieur de musique de Paris, a ponctué ses récits au piano avec une grande habileté. Read more

Emilien Moreau, Journal Zibeline, Février 2019

Fanny Azzuro investit ensuite les lieux avec des extraits d’Images de Debussy et d’Iberia d’Albéniz, où la profondeur de son jeu et son sens de l’articulation firent merveille. Read more

La Nouvelle République, Novembre 2018

Elle a fourni en solo un récital de piano d’exception. D’entrée, sur un prélude et une fugue sur le thème d’Albinoni, sur une composition de Bach joliment interprétée, la jeune trentenaire s’est mis dans la poche son auditoire, qui a bien senti toute la passion et le talent de la jeune virtuose.
Elle a aussitôt enchaîné sur une sonate funèbre de Chopin, avant de véritablement régaler le public avec une très belle interprétation des Images de Debussy « Reflets dans l’eau », hommage à Rameau, et « Mouvements ». Le concert a été finalisé sur les Variations opus 41 de Kapustin et comme bis demandé par le public avec insistance, « Scènes d’enfants » de Schumann, avec une ovation méritée à la clé. Read more

Laure Mézan, Radio Classique, Novembre 2018

Magnifique album dans lequel la jeune pianiste témoignait d’un sens des couleurs, d’une sensualité, d’une expressivité les plus touchants à travers des pages de Debussy, Albéniz et Ravel.


This website uses cookies. By continuing to use this website you are giving consent to cookies being used.
X Concert exceptionnel Arts-Scène

Concert exceptionnel

ARTS/SCÈNE EN FUSION

Les artistes d’Arts/Scène Diffusion vous convient à un concert insolite et hautement symbolique autour de Marie-Lou Kazmierczak, leur agent à qui ils souhaitent témoigner soutien et reconnaissance après cette année chaotique. Ainsi, c’est tous réunis (ou presque!) et en musique qu’ils célèbrent ce retour à la vie à l’occasion d’un concert festif et haut en couleur.

21 NOV. 11h00

SALLE CORTOT

78 rue Cardinet - 75017 Paris

CLAIRE-MARIE LE GUAY - EMMANUELLE BERTRAND - DEBORAH NEMTANU - SARAH NEMTANU - FRANÇOIS SALQUE - NICOLAS SIMON - PASCAL MORAGUÈS - FANNY AZZURO - GUILLAUME COPPOLA - LUCILE RICHARDOT - JEAN-LUC HO - FRANÇOIS JOUBERT-CAILLET - CANTICUM NOVUM - THE CURIOUS BARDS - LOCO CELLO - TRIO SR9 - TRIO TALWEG - TRIO ZADIG - QUATUOR ARDEO - QUATUOR AKILONE - QUATUOR ALFAMA

avec la complicité de
Pascal Amoyel, Vincent Peirani, La Symphonie de Poche, Quatuor A’dam, L’Achéron, Il Festino, Les Tromano, Les Chanteurs d’Oiseaux, Ensemble Artifices, Ensemble Contraste, Les Lunaisiens…