Arts-Scène Diffusion

Claire-Marie Le Guay

PIANO

Photo Nathalie Bourreau
Photo Cadide Camera
Photo Lyodoh Kaneko

Claire-Marie Le Guay piano

 

Claire-Marie Le Guay « organise son récit par des gestes amples, comme effleurant les mouvements d’une horloge intérieure dissimulée sous l’éloquence du chant. » (Pianiste).

Soliste présente sur les scènes internationales, Claire-Marie Le Guay s’est produite notamment au Carnegie Hall de New York, à la Philharmonie de Paris, au Suntory Hall de Tokyo, au Festival de La Roque-d’Anthéron, au Klavier-Festival Ruhr en Allemagne. Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle joue avec le même engagement en récital, en musique de chambre (avec François Salque, Amaury Coeytaux ou le quatuor Modigliani notamment) ou en concerto avec de nombreux orchestres, tels que le Bamberger Symphoniker, le Bayerischer Rundfunk à Münich, la Camerata Salzburg, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, la Kremerata Baltica, le New Japan Philharmonic, le London Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Paris, la Staatskapelle de Weimar, sous la direction de Daniel Barenboim, Louis Langrée en particulier.

 Sa vaste discographie est saluée par la critique ; le magazine Gramophone la qualifie de « contribution magistrale ». Avec la parution de son enregistrement Joies de l’âme en 2021, Claire-Marie Le Guay a retrouvé Liszt, dont l’interprétation la fit connaître du grand public à seulement 19 ans. C’est son quatrième enregistrement pour Mirare après Voyage en Russie, Bach, puis Schubert «Wanderer» avec François Salque.

Son répertoire très large inclut la musique de son temps (Henri Dutilleux, Thierry Escaich dont elle est dédicataire de plusieurs œuvres et l’une des interprètes les plus fidèles, Sofia Goubaïdulina ou Bruno Mantovani).

Lauréate de la Fondation pour le piano du lac de Côme, Claire-Marie Le Guay y a poursuivi sa formation après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) avec des personnalités musicales telles que Dmitri Bashkirov, Alicia de Larrocha et Andreas Staier, ainsi qu’à Berlin, avec Daniel Barenboim.

Accordant une place essentielle à la transmission, elle enseigne depuis 2001 au CNSMDP. Artiste engagée, elle a collaboré avec l’Opéra de Dijon de 2012 à 2020 pour le développement des projets artistiques pour le jeune public.

Eisenhower Fellow en 2015, Claire-Marie Le Guay est la directrice artistique du Festival international de musique de Dinard depuis 2018, et elle est en résidence à La Grande Scène du Chesnay depuis 2019 pour la programmation d’une série de concerts.

Elle est l’auteure des livres La vie est plus belle en musique (Flammarion, 2018) et C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière (Flammarion, 2022).

 

Avril 2023

ACTUALITÉ

Concert-rencontre avec Erik Orsenna

Claire-Marie Le Guay poursuit sa résidence à la Grande Scène du Chesnay (78) et invite Erik Orsenna ce 30 novembre…

Lire la suite

Claire-Marie Le Guay poursuit sa résidence à la Grande Scène du Chesnay (78) et invite Erik Orsenna ce 30 novembre pour un concert-rencontre, musiques et paroles.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.