Arts-Scène Diffusion

Fanny Azzuro

PIANO

photo Jérémie Dumbrill
photo Jérémie Dumbrill
Photo Manuel Braun
Christophe Cornubert  (Agence 3foisc)
Photo Thomas Morel-Fort

Fanny Azzuro piano

« Un jeu à la fois décidé et posé, profond et éclairant, une descente en soi qui révèle un espace de partage illimité. Et, par-dessus tout, une lisibilité » Le Monde

 

Fanny Azzuro a le piano vagabond, empruntant tous les chemins du clavier que lui ouvre son appétence de répertoires, de rencontres et d’expériences.

Première française à graver l’intégrale des Préludes de Rachmaninov, son album The Landscapes of the Soul est sélectionné disque classique du mois d’octobre 2021 dans Le Monde, et reçoit 4 étoiles dans La Libre Belgique, « une nouvelle référence en la matière ! » (Resmusica).

Très inspirée par son mentor Boris Petrushansky avec qui elle a étudié à la prestigieuse Académie pianistique d’Imola, elle a développé une passion pour le répertoire russe du XXe siècle et privilégie ce répertoire lors de ses derniers récitals.

Son disque piano consacré à des œuvres de Ravel, Debussy et Albéniz intitulé 1905 Impressions, et paru en 2017, avait reçu beaucoup de distinctions : nomination à l’International Classical Music Awards, Pianiste Maestro, 5 croches Pizzicato, 4 étoiles Pianist Magazine et choix de Concertclassic : « l’enregistrement de Fanny Azzuro est une petite merveille ! ».

Ses dernières saisons ont été ponctuées de concerts sur les scènes prestigieuses du monde musical, notamment le Carnegie Hall, la Roque d’Anthéron (récital diffusé sur France Musique), la Folle Journée de Nantes, le Nohant Chopin Festival, le Lille Piano Festival, la Salle Cortot.

Elle aime créer des passerelles entre différents univers et, après dix ans de complicité avec le SpiriTango Quartet, elle continue son parcours éclectique, aussi bien passionnée par les répertoires solo et concerto avec orchestre, que par des arrangements atypiques en duo avec la marimbiste Adélaïde Ferrière ou avec le pianiste de jazz Hervé Sellin ; elle explore les univers les plus contrastés de musique de chambre tels que le Quintette de Saint-Saëns avec le Quatuor Talich, le Concert de Chausson interprété avec le Quatuor Girard, le Quintette de Franck joué avec le Quatuor Hermès à Angers et avec un ensemble coréen à Séoul, le Quintette de Schumann et ceux de Fauré avec les Quatuors Voce et Van Kuijk, notamment lors du Festival d’Auvers-sur-Oise.

Elle prend beaucoup de plaisir à dialoguer avec de grands musiciens notamment Solenne Païdassi, Ophélie Gaillard, Patrick Messina, Pierre Génisson, André Cazalet. Elle jouera ces prochaines saisons avec la violoniste Deborah Nemtanu qu’elle apprécie particulièrement.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de piano et de musique de chambre, elle remporte plusieurs prix lors de concours internationaux en France et aux États-Unis (Cincinnati et Washington). Artiste Yamaha, elle a reçu également le soutien de la Spedidam, du Mécénat Musical Société Générale, de la Fondation Safran et de l’Adami.

Novembre 2021


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.