Arts-Scène Diffusion

L'Achéron

MUSIQUE ANCIENNE

photo Eric Larrayadieu
photo Caroline Lequeux
photo Maïlis Snoeck

François Joubert-Caillet

Vainqueur du 1er Prix et le Prix du Public du Concours International de Musique de Chambre de Bruges, François Joubert-Caillet s’est formé auprès de Paolo Pandolfo à la Schola Cantorum Basiliensis (Bâle, Suisse).

Après de nombreux concerts avec différents ensembles de musique ancienne et des enregistrements pour les labels Ricercar, Harmonia Mundi,Ambronay, K617, ZigZag Territoires,Arcana,Winter & Winter, Aparté, Glossa, Sony, Naïve, etc., il fonde L’Achéron en 2009 qu’il mène sur les scènes européennes de Saintes,Ambronay, Utrecht, Paris, Bruxelles, Athènes, Bâle, Sablé, Regensburg, Lausanne,Warsaw, Timisoara, Vilnius, Malte, etc. dans diverses formations, du récital de viole de gambe à l’orchestre, ou en consort de violes.
François Joubert-Caillet enregistre pour le label Ricercar où il a fait paraître une dizaine de disques.

Désirant mettre en lumière la musique de compositeurs peu connus (Johannes Schenck,Anthony Holborne, Samuel Scheidt, Orlando Gibbons, Johann Bernhard Bach, Philipp Heinrich Erlebach), il invite également à approfondir l’écoute d’un musicien déjà révélé, Marin Marais, dont il enregistre l’intégralité des Pièces de Viole depuis 2014 (5 Livres, environ 600 pièces, un vingtaine de CDs). Ces enregistrements ont reçu diverses distinctions telles que Diapason d’Or, Choc de Classica ou Echo Klassik.

François Joubert-Caillet est aujourd’hui une figure incontournable de la scène baroque, tant pour sa « virtuosité souveraine », la « finesse de son jeu », que pour sa démarche avec L’Achéron où il s’inscrit sur les pas des pionniers de la musique ancienne, faisant redécouvrir des beautés oubliées en s’inspirant des pratiques historiques tout en les rendant sensibles pour le public d’aujourd’hui, mais également en abolissant les frontières entre musiques et spectateurs avec des projets transversaux (rencontres Orient-Occident, musique contemporaine ou populaire, improvisation).

Avril 2020


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.