Arts-Scène Diffusion

Ma P'tite Chanson

PROJETS ORIGINAUX

Photo Michèle Misan
Photo Sorin Dumitrascu
Programme Beatles - Hélène Pambrun
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Michèle Misan
Programme Beatles - Hélène Pambrun
Photo Martin Colombet
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Michèle Misan
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Martin Colombet
Photo Adrien Brunel
Photo Sorin Dumitrascu
Photo Martin Colombet

Agathe Peyrat (biographie longue) Voix et ukulélé

 

La soprano Agathe Peyrat se forme très jeune à la musique classique et contemporaine au sein de la Maîtrise de Radio-France, puis à la Guildhall School of Music and Drama de Londres.

Portée par son goût pour la scène et passionnée par le travail théâtral, elle se produit en soliste dans divers festivals, théâtres et maisons d’opéra en France et à l’étranger dans le répertoire lyrique, allant de l’opéra baroque à l’opéra contemporain.

Cependant, son intérêt pour l’interdisciplinarité l’entraîne rapidement vers des projets plus transversaux, mêlants théâtre, opéra et chanson. Elle crée ainsi Peuplements, pièce chorégraphique de Flora Detraz pour quatre chanteuses lyriques (compagnie Pli), Tarquin, drame lyrique pour chanteurs, comédiens et orchestre de bal de Jeanne Candel, Aram Kebabdjian et Florent Hubert (collectif La Vie Brève), Où je vais la nuit, réécriture d’Orphée et Eurydice de Gluck et Carmen de Georges Bizet par Jeanne Desoubeaux (compagnie Maurice et les autres), La Vallée de l’étonnement, opéra contemporain d’Alexandros Markeas mis en scène par Sylvain Maurice (ensemble TM+), Sans Tambour, création collective de théâtre musical autour de lieder de Schumann de Samuel Achache (compagnie La Sourde).

Attachée au travail collectif, elle se produit avec l’ensemble vocal Aedes (direction Mathieu Romano), ainsi qu’avec l’ensemble Pygmalion (direction Raphaël Pichon), dans divers lieux de concerts prestigieux, tels que le Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence, l’Opéra Royal de Versailles, l’Opéra Comique, le Théâtre des Champs-Élysées, la Elbphilharmonie Hamburg, le Concertgebouw Amsterdam ou la Philharmonie de Paris, entre autre.

Dans le domaine de la chanson, elle s’accompagne de son ukulélé, instrument adopté en 2008 qui l’a fait voyager des rues du festival d’Avignon jusqu’à la scène des Francofolies de La Rochelle. Elle collabore avec l’ensemble Les Lunaisiens (Arnaud Marzoratti), la Symphonie de poche (Nicolas Simon) et est autrice-compositrice-interpète du groupe Inglenook. Elle forme par ailleurs avec l’accordéoniste Pierre Cussac un duo qui leur permet d’explorer un répertoire musical large, de Purcell à Tom Waits, à l’image de leur volonté de faire dialoguer les arts avec enthousiasme et curiosité.

Avril 2024


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.