Arts-Scène Diffusion

The Curious Bards

MUSIQUES TRADITIONNELLES DU MONDE GAÉLIQUE ET CELTE

Photo Alain le Bourdonnec
photo - dayries.com
Photo Alain le Bourdonnec
photo - dayries.com
photo - dayries.com

The Curious Bards Musiques traditionnelles du monde gaélique, celte et scandinave

 

Since 2015, The Curious Bards has united five musicians, who love Gaelic and Celtic traditional music. These five musicians had an early music education and have studied in prestigious institutions in Lyon, Paris and Basel. Their musical paths have integrated traditional Irish and Scottish practise for many years.

The ensemble claims to offer an innovative and creative insight to this repertoire guided by extensive reserch. They are "bards" of modern times, eager to discover and expand their knowledge, and always exigent with their practise.

The Curious Bards were chosen, in 2015, as a Young Ensemble in Residency in la Cité de la Voix in Vézelay. They have also benefited, since 2016, from the project EEEmerging carried out by the Ambronay Festival, which supports young early music ensembles under the Creative Europe program. 

Since 2020, The Curious Bards has received the support of Caisse des Dépôts as its main sponsor. The Curious Bards is a member of FEVIS.

The Curious Bards have released two albums on Harmonia Mundi: Ex-Tradition in 2017 and Indiscrétion at the end of 2023.

January 2024

ACTUALITÉ

Rebellion!

Suite de tournée! The Curious Bards créent leur programme Rebellion en Belgique, avec la complicité de la chanteuse Eugénie Lefebvre: Après…

Lire la suite

Suite de tournée! The Curious Bards créent leur programme Rebellion en Belgique, avec la complicité de la chanteuse Eugénie Lefebvre:

Après trois programmes s’intéressant aux musiques populaires et leurs relations avec les musique savantes en Irlande, Ecosse, Suède et Norvège, The Curious Bards explore maintenant ces liaisons étroites au sein même de l’oeuvre d’un des plus grands compositeurs anglais du XVIIe siècle; Henry Purcell. En parcourant sa production musicale profane, il apparait sans conteste qu’il connaissait nécessairement les musiques populaires qui l’entouraient, notamment grâce à son ami le maitre de danse et éditeur John Playford (en témoignent ses «Scots & Irish tunes» et autres danses venues directement de la campagne anglaise; hornpipes et autres «country dances»). Ces influences se retrouvent également dans son talent pour l’écriture des pièces à danser, destinées au théâtre («incidental music») ou encore à l’opéra.

Retrouvez les ce lundi 22 juillet à 12h15 à l'Église Notre-Dame des Sablons à Bruxelles, puis le lendemain à la même heure au 30CC de Louvain.

Cliquez ici pour visionner un extrait vidéo.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.