Arts-Scène Diffusion

The Curious Bards

MUSIQUES TRADITIONNELLES DU MONDE GAÉLIQUE ET CELTE

Photo Alain le Bourdonnec
Photo Alain le Bourdonnec
photo - dayries.com
photo - dayries.com
photo - dayries.com

Jean-Christophe Morel cistre

 

Jean-Christophe Morel commence le violon avec Robert Papavrami. Il entre ensuite au CRR de Bordeaux, dans la classe de Manuel Solans. Puis il entre au CNSM de Lyon en 2009 dans la classe de Marie Charvet. Parallèlement à sa formation classique, il s’ouvre à plusieurs styles musicaux variés et même à d’autres instruments : guitare, mandoline, cistre etc.

La musique de transmission orale et la pratique de l’improvisation lui ont permis de développer une personnalité artistique unique, originale, lui permettant de comprendre et d’intégrer des musiques différentes et complémentaires à la fois.

Septembre 2019

ACTUALITÉ

On the road!

The Curious Bards reprennent la route avec leur tout nouveau programme Sublimation et font ainsi escale dans le Puy de…

Lire la suite

The Curious Bards reprennent la route avec leur tout nouveau programme Sublimation et font ainsi escale dans le Puy de Dôme ce soir à 19h00 au Pôle Culturel Fontmaure avant de rejoindre La Lorraine ce week-end dans le cadre du Festival des Musicales en Barrois de Bar-le-Duc (55) où ils joueront à 9h45, 10h45 et 11h45.

Cliquez ici pour obtenir + d’informations sur ce programme.

Cliquez ici pour visionner le teaser.

Rebellion

Rebellion, c'est le tout nouveau programme de The Curious bards consacré à Purcell! 
Après trois programmes s’intéressant aux musiques populaires…

Lire la suite

Rebellion, c'est le tout nouveau programme de The Curious bards consacré à Purcell! 
Après trois programmes s’intéressant aux musiques populaires du XVIIIe siècle et leurs relations avec les musiques savantes en Irlande, Ecosse, Suède et Norvège, The Curious Bards explore maintenant ces liaisons étroites au sein-même de l’oeuvre d’un des plus grands compositeurs anglais du XVIIe siècle; Henry Purcell.
En parcourant sa production musicale profane, il apparait sans conteste qu’il connaissait nécessairement les musiques populaires qui l’entouraient, notamment par l’intermédiaire de son ami le maitre à danser et éditeur, John Playford (en témoignent ses «Scots & Irish tunes» et autres danses venues directement de la campagne anglaise; hornpipes et autres «country dances»). Ces influences se retrouvent également dans son talent pour l’écriture des pièces à danser, destinées au théâtre («incidental music») ou encore à l’opéra. Visionner le teaser de présentation.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.