Arts-Scène Diffusion

Emmanuelle Bertrand

VIOLONCELLE

Philippe Venturini, Classica, Octobre 2019

Le son se montre très riche, ample, appuyé sur un grave rocailleux, mais le geste demeure toujours cursif, aérien (les préludes, y compris celui de la Suite n°4). Les courantes partent d'un pied léger tandis que les gigues n'hésitent pas à marquer les appuis, sans lourdeur. Sans lourdeur ni pathos sont également abordées les sarabandes dans lesquelles se déploient la "polyphonie virtuelle" recherché par l'artiste. Emmanuelle Bertrand a ménager le grain du son, la densité du bois, l'élan chorégraphique et la contemplation "sans rien (...) qui pèse ou qui pose".
5 étoiles

ACTUALITÉ

20 ans de duo & un CD!

Sorti de CD ce 23 juillet!
Avec la parution de ce nouvel opus pour Harmonia Mundi, Emmanuelle Bertrand et Pascal…

Lire la suite

Sorti de CD ce 23 juillet!
Avec la parution de ce nouvel opus pour Harmonia Mundi, Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel fêtent les vingt ans de leur duo violoncelle et piano. Il n’est pas étonnant qu’ils aient choisi de célébrer cet anniversaire à la source de Brahms, tant le compositeur les a accompagnés tout au long de ce parcours exceptionnel. Au-delà des deux Sonates, romantiques en diable, ils emportent leurs auditeurs vers des passions plus ardentes encore, celles des « Liebeslieder » (chants d’amour). Extrait


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.