Arts-Scène Diffusion

Emmanuelle Bertrand

VIOLONCELLE

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

traduction d’Olivier Le Lay  - adaptation de Laurent Fréchuret
Mise en scène Laurent Fréchuret

Avec
Emmanuelle Bertrand violoncelle
Gilles Chabrier comédien

ENSEMBLE SYLF
Mathieu Névéol violon
Céline Lagoutière violon
Damien Calatayud alto
Marianne Pey violoncelle
Jérôme Bertrand contrebasse

 

Note d’intention de Laurent Fréchuret, metteur en scène
« Pouvez-vous raconter une journée qui a changé votre vie ? » « Avez-vous les mots pour dire cette journée ? » « A qui dire ces mots ? »

Ces questions, résonnent longtemps en nous après le voyage initiatique que nous propose Stefan Zweig avec son récit 24 heures de la vie d’une femme.

24 heures, c’est le temps d’une révolution sur le cadran d’une horloge, c’est le cadre d’un moment d’égarement révolutionnant la vie d’un être. 24 heures, c’est le temps pour une histoire extraordinaire, une fatale balade, une machine infernale, une révélation. (…)

A partir de la limpide et juste traduction d’Olivier Le Lay, le parti pris de l’adaptation pour la scène sera de suivre pas à pas Zweig, de servir la densité d’un temps resserré, la tension et les articulations du récit, et de créer un espace pour l’adresse, la voix humaine et la musique en dialogue, ici et maintenant, avec la communauté des mortels (et des amoureux fous) qu’on appelle le public. Le désir d’incarner un récit sensible, organique. Puissante plongée dans les « lointains intérieurs » d’une femme à fleur de peau.

Seront réunis pour l’occasion un ensemble de haut niveau, en dialogue sur la scène, paroles et musiques : La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, accompagnée par le quintette du SYLF, et le comédien Gilles Chabrier, porteur d’histoire. Ils seront ensemble les passeurs idéaux d’une histoire demandant des « athlètes affectifs » pour reprendre les mots d’Artaud définissant les acteurs. Sept artistes en présence sur scène, apparaissent et disparaissent dans l’espace de révélation de la scène, se relayant, se croisant, pour accueillir le récit et nous l’offrir, habitant une chambre d’échos, le lieu secret de la parole donnée.

La musique sera une part majeure du récit. Son langage, complémentaire de celui des mots, rendra palpables les climats, les évènements, ruptures et non-dits de la progression dramatique. Elle participera du dialogue où conscient et inconscient se passent la main. La soliste au violoncelle est l’alter ego du comédien, double féminin du narrateur. La musique sera l’autre voix qui répond, surprend, révèle, contredit ou propulse la trame dramatique. (…)

Ce qui me touche dans cette histoire, c’est la connivence, la symbiose, l’harmonie entre un homme et une femme, rencontrés par hasard, qui se sont reconnus pour défendre un parti minoritaire, une idée folle, une idée vitale. Et, puisque nous sommes au théâtre, cette confidence invite chacun à y prendre part, afin de construire une pensée sensible en communauté, la recherche d’une esthétique de la fraternité. 24 heures... interroge l’altérité, la rencontre, qui permet au secret de chacun (celui qu’on avait mis en sommeil) d’être partagé, révélé, et de nous grandir, de faire bouger les lignes de vie... vers l’inconnu, vers le danger, vers l’ouverture, vers la lumière. L’art est une relation.  Laurent Fréchuret

Vidéos

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig

 


Dossiers

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

ACTUALITÉ

Enregistrement Brahms

Emmanuelle Bertrand & Pascal Amoyel enregistrent leur tout nouveau CD en duo consacré à Brahms pour Harmonia Mundi du 1er…

Lire la suite

Emmanuelle Bertrand & Pascal Amoyel enregistrent leur tout nouveau CD en duo consacré à Brahms pour Harmonia Mundi du 1er au 4 mars 2021 à La Ferme de Villefevard.

24H00 de la vie d'une femme - nouveau projet!

Nous nous réjouissons d'accompagner la diffusion de ce tout nouveau programme construit autour de la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, avec le…

Lire la suite

Nous nous réjouissons d'accompagner la diffusion de ce tout nouveau programme construit autour de la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, avec le Sylf et à partir de l'oeuvre de S. Zweig. Une production de l'ensemble Sylf avec le comédien Gilles Chabrier dans une mise en scène de Laurent Fréchuret: + de précisions sur ce programme.  Teaser de présentation du spectacle. En tournée à partir de fin 2021.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.