Arts-Scène Diffusion

Fanny Azzuro

PIANO

De Chopin à Gershwin

De Chopin à Gershwin

 

GERSHWIN
Rhapsody in Blue

CHOPIN
Quatrième ballade

RACHMANINOV
Préludes, op. 32

 

Ce n’est pas un hasard si ce programme réuni ces trois compositeurs du XIXe et XXe siècle.
12 février 1924 : Aeolian Hall, centre de Manhattan à New York, le clarinettiste Ross Gorman attaque le fameux glissando de la Rhapsody in Blue. Toute la salle est sous le charme, et quelle salle. Les violonistes Kreisler, Heifetz, les pianistes Rachmaninov et Godowsky…

Le triomphe est impressionnant. Tout le monde se met debout pour applaudir. Pour Toscanini, « Gershwin est le seul véritable compositeur américain. »
Et Rachmaninov, lui, est-il plus russe qu’américain ? C’est à se demander l’influence de toutes ses rencontres à New York. Mais il est souvent nostalgique de sa terre, son âme est restée en Russie, il est souvent sombre et malheureux. Ses Préludes op. 32 si percutants et envoûtants, véritables hymne à la nature russe, il les a composés entre deux voyages à Ivanovka en 1910, au calme, à la suite de son oeuvre lithurgique Saint Jean Chrysostome op. 31. Ils vénéraient tous les deux, aussi bien Gershwin que Rachmaninov, Anton Rubinstein : «  chacune de ses paroles était de l’or pur » disait Rachmaninov.
Un jour qu'il se balade dans la 125e, du côté de Harlem, le jeune Gershwin entend, jouée sur un piano mécanique, la lodie en fa d'Anton Rubinstein: «Je suis resté figé, racontera-t-il plus tard. À partir de ce jour, je ne pus entendre cette mélodie sans revoir cette scène, moi sur le trottoir, debout, nu-pieds, en salopette, écoutant avec avidité.» La musique vient de s'engouffrer en lui.

On parle de Préludes de Rachmaninov, et bien sûr, c’est un hommage vibrant à son compositeur fétiche, qu’il mettait sur un piedéstal : Chopin. Rachmaninov partageait l’avis de son ami pianiste Rubinstein : « Chaque note de Chopin est d’or pur ».

La 4e Ballade est l’un des sommets de l'écriture harmonique chopinienne, et un des grands chefs-d'œuvre du répertoire pianistique romantique. Un programme varié qui nous fait voyager dans les ères romantique, post-romantique et jazzy !

Vidéos

Gershwin Rhapsody in Blue

Fanny Azzuro, piano
avec Le Symphonique de Thionville-Moselle
Direction : Jean Remy
Théâtre de Thionville
Répétition 11 mars 2020


ACTUALITÉ

Four

Fanny Azzuro retrouve la scène aux cotés de la marimbiste Adelaide Ferrière ce 17 juin 20H30 dans le cadre des Pianissimes…

Lire la suite

Fanny Azzuro retrouve la scène aux cotés de la marimbiste Adelaide Ferrière ce 17 juin 20H30 dans le cadre des Pianissimes à Saint Germain au Mont d'Or. Découvrez leur programme intitulé "Four": dossier de présentation & extrait video.


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.