Arts-Scène Diffusion

Bruno-Stéphane Chambon, Politique Magazine, Novembre 2019

Au cours de son monologue, Pascal Amoyel se jette sur son piano tel un taureau se lançant dans l'arène, avec des phases musicales brutales alternant avec des mélodies d'une douceur désarmante. Grâce aux variations de son toucher, l'artiste peut se permettre de scander ce texte bouleversant. De par l'expérience d'une vie tragique et solitaire, Beethoven rejoint l'Universel. Cette soirée exceptionnelle réunit un génie de la musique et un de ses grands serviteurs.