Arts-Scène Diffusion

Jean-Luc Ho

CLAVECIN & ORGUE

Dans le goût théâtral

Dans le goût théâtral

De Molière à Lully, quand le clavecin devient théâtre…

 

A l’occasion des 400 ans de la naissance de Molière (1622-2022) et des 350 ans de sa mort (1673-2023), Jean-Luc Ho se glisse dans la peau du maître de musique du Bourgeois Gentilhomme et vous immerge dans l’univers lyrique du Grand Siècle ! Par le jeu subtile et virtuose de la transcription, son clavecin se fait théâtre : les personnages de Comédie-Ballet ou de Tragédie-lyrique jaillissent dans nos imaginaires à l’écoute des plus beaux extraits d’opéras.

La collaboration de Molière et de Lully a légué à la postérité parmi les plus belles pages de la littérature et de la musique française du Grand Siècle. Jean-Luc Ho fait un clin d’œil à ces éminents artistes tout en remettant à l’honneur l’Art de la Transcription.

 

Programmes indicatifs :

I

François COUPERIN (1668-1733)
Préludes 1 à 4 (L’Art de Toucher le Clavecin)

Jean-Batiste LULLY (1632-1687)
Ouverture (Le Bourgeois Gentilhomme, 1670)

 

II

Nicolas DE CLÉRAMBAULT (1676-1749)
Fugue du 1er ton

Jean-Henry D'ANGLEBERT (1629-1691)
Prélude en ré mineur

Jean-Batiste LULLY (1632-1687)
Les Maistres à dancer (Le divertissement de Chambord, 1669)

Jacques CHAMPION DE CHAMBONNIÈRES (1601-1672)
Courante de Madame

Denis GAULTIER (1603-1672)
Sarabande

Louis COUPERIN (1626-1661)
Canaries

Jean-Henry D'ANGLEBERT (1629-1691)
Passacaille d'Armide

 

III

Anonyme, publié par Ballard en 1705
J'avais cru qu'en vous aymant

François COUPERIN (1668-1733)
Le Dodo ou l'Amour au berceau

Jean-Batiste LULLY (1632-1687)
Jeunes Cœurs (Alceste, 1674)
Air pour les hautbois, Passepied
Les Sacrificateurs (Persée, 1682)

 

IV

Georg MUFFAT (1653-1704)
Toccata prima

François COUPERIN (1668-1733)
Les Idées Heureuses
L'Amphibie, mouvement de Passacaille

 

ACTUALITÉ


Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.