Arts-Scène Diffusion

Loco Cello

CLASSIQUE-JAZZ-CRÉATIONS

Loco Cello

 

En dehors du programme du premier CD, de nombreux concerts thématiques peuvent également être imaginés!

- csardas et musiques traditionnelles d’Europe centrale
- tango et musiques d’Amérique du sud
- jazz manouche
- musiques de film…

N’hésitez pas à nous en parler!

 

Un exemple de programme:
Samuel STROUK
, Lhassa
Django REINHARDT / Samuel STROUK, Le Rêve de Maya - Flèche d’or
Django REINHARDT, Rythme futur
Samuel STROUK, Yiddish
Astor PIAZZOLLA / Jocelyn MIENNIEL, Seul tout seul - Armageddon
Stephane GRAPPELLI / François SALQUE / Samuel STROUK, Medley sur des thèmes hongrois

 

Presse

Ben, Guitarist Acoustic Magazine, Mai 2019

A ma gauche donc, une approche de la musique de chambre ; à ma droite, deux plumes du gispy jazz, pour un quatuor à cordes de dingos. L'originalité de cet album éponyme et bien nommé réside dans la mise en avant, le "jaillissement", du violoncelle, instrument à cordes frottées qui le dispute aux 3 instruments à cordes pincées (...)
Résolument sensibles, organiques, ces cordes lacèrent, lézardent, griffent, mais aussi lovent, carressent et consolent. Les virtuoses s'effacent, les magiciens osent. Au final, des sauts de cordes qui sautent allègrement les frontières et les époques, passant de Django à Mendelssohn, du jazz à la musique de chambre, du tango à la musique yiddish. Coup de coeur.

Arsene Double, 100pour100culture, Avril 2019

Loco Cello est un quartet soudé et inédit, capable de repousser les frontières entre musique de chambre et jazz.
Ce groupe musical se distingue par sa liberté et sa richesse sonore. Loco Cello est un quatuor à cordes d'une créativité hors norme. Ces quatres créateurs, munis de deux guitares, un violoncelle et une contrebasse, repoussent sans cesse les limites des parcours imposés, inventent un chemin qui leur ressemble et transforment chacune de leurs rencontres en un moment unique et jubilatoire.
Tantôt élégante et lyrique, tantôt virtuose et incandescente, leur musique célèbre l'union de différentes traditions musicales, du tango au jazz, du répertoire classique aux musiques du monde, des thèmes traditionnels aux musiques actuelles, rythmées par d'étonnantes cascades sonores et autres expositions qu'ils réinventent ensemble avec une intuition inouïe des croisements.

Anne Ibos-Augé, Diapason, Juin 2022

Association audacieuse que celle, dans le dortoir des convers, du trio Loco Cello, puisant au répertoire « savant » (Prière d’Ernest Bloch), à la création revisitant la danse (Czardas de Krystof Maratka, Valse Truc’Much de Vincent Peirani, Valse de Biréli Lagrène en premier bis) ou évoquant l’ailleurs (Lhassa de Samuel Strouk), et aux univers du tango (Piazzolla) et du swing manouche (Django Reinhadt en second bis). Menant tour à tour le discours, s’échangeant les rôles avec une aisance absolue, les trois musiciens (Samuel Strouk aux guitares, François Salque au violoncelle, Jérémie Arranger à la contrebasse) jouent de la plainte douloureuse comme de la virtuosité échevelée, mettant en œuvre toutes les couleurs instrumentales possibles. Jubilation partagée.

Jean-Luc Clairet, Resmusica, Juin 2022

(…)  Loco Cello c’est une musique qui tisse des liens entre des musiques (jazz, folklore, classique…) qui ne savent pas toujours qu’elles ont des sources communes. L’occasion d’exposer la technicité ivre d’elle-même du violoncelle effectivement fou (le tranchant, les frappés, la corde aiguë) de François Salque, la guitare subtile et empathique de Samuel Strouk, l’abyssale caisse de résonance offerte par la contrebasse de Jérémie Arranger. Loco Cello revisite ainsi Ernest Bloch (sa célèbre Prière avec guitare remplaçant le piano), Astor Piazzolla (sa b.o. revue par Joce Mienniel pour l’Armageddon d’Alain Jessua), Vincent Peirani (Truc’Much sans accordéon), Kryštof Mařatka (le « folklore imaginaire » d’une Csardas réinventée) et fait du très prégnant Lhassa de Samuel Strouk le sommet de ce concert conclu par deux bis dont l’irrésistible Swing Valse de Biréli Lagrène. Loco Cello c’est l’impressionnante osmose entre trois hommes amoureux de leur instruments (et même capables de se passer de la guitare manouche d’Adrien Moignard manquant à l’appel ce soir). C’est encore et peut-être surtout un son remarquable. 

Discographie

Loco Cello

Loco Cello


François Salque - violoncelle
Samuel Strouk - guitare
Adrien Moignard - guiatre
Jérémie Arranger - contrebasse

Crescendo/Caroline International/Universal Music, 2019

Sorti le 12 avril 2019

« Loco Cello » est une aventure musicale ambitieuse qui tisse des liens étroits entre la musique classique, le jazz, et les musiques du monde. Quatre musiciens respirent ensemble et réinventent la notion de quatuor à cordes en associant deux guitares, un violoncelle, et une contrebasse, autour d’une musique de chambre aérienne à la fois mélodique et swing. Loco Cello est un quatuor à cordes des temps modernes, un quartette de chambre atypique, où l’émotion, la complicité et la virtuosité font bon ménage. Une musique organique, vivante, et mouvante, où la tendresse côtoie la tension en exprimant un sentiment teinté à la fois d’allégresse et d’urgence. Il s’agit d’une approche musicale unique, où le rubato classique se teinte de swing rythmique, et où les frontières musicales sont abolies à travers une palette colorée, contrastée, et sensuelle, servie par une sonorité de groupe singulière et particulièrement prégnante.


Vidéos

Teaser album - version courte

Crescendo - Caroline International France / Universal Music

François Salque - violoncelle
Samuel Strouk - guitare
Adrien Moignard - guiatre
Jérémie Arranger - contrebasse

Philippe Teissier du Cros - Ingénieur du son
Enregistré au Studio Gil Evans - Amiens
Mixé et Masterisé au Studio Boxson - Paris
Images et réalisation - Loic Gayot
Photos © Marc Chesneau
Artwork - Guillaume Saix / Webmyart

 


Teaser album - version longue

 


Live @ Café de la Danse

LOCO CELLO
Concert de sortie de l'album - Café de la Danse - Mai 2019 François Salque, violoncelle
Samuel Strouk guitare et composition
Adrien Moignard, guitare
Jérémie Arranger, contrebasse


OBLIVION Astor Piazzolla

François Salque - cello
Samuel Strouk & Adrien Moignard guitars
Jérémie Arranger double bass


Armagueddon

François Salque, violoncelle
Vincent Peirani, accordéon
Samuel Strouk, guitare


Ryhtme Futur - Django Reinhardt

Loco Cello - Ryhtme Futur
 Django Reinhardt Live @Café de la Danse

François Salque - violoncelle
Samuel Strouk - guitare
Adrien Moignard - guitare
Jérémie Arranger - contrebasse

Son - Bruno Minisini
Images - Loic Gayot
Montage - Well Done Simone ! © Fo feo production ©Well Done Simone !


Audio

Lhassa - Samuel Strouk

 


Le Rêve de Maya (Part. 1) - Samuel Strouk

 


Flèche d'or - Django Reinhardt

 


Yiddish - Samuel Strouk

 


Medley Cello

 


Adagio (Sonata n°2 en ré majeur) - Félix Mendelssohn

 


Dossiers

Fiche technique
Fiche technique

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.